Sophie Théallet, créatrice de mode

0

Le 16 novembre 2009, la styliste française Sophie Théallet recevait le prix Vogue/CFDA. Retour sur une success story !

La collection Printemps 2010 de Sophie Theallet (Photo D.R.)

On imagine l’émotion de Sophie Théallet quand Alber Elbaz, créateur de la marque Lanvin et Nicole Kidman lui ont remis l’un des prix les plus prestigieux de la mode. Ses rêves peuvent enfin se concrétiser. Des rêves simples et indispensables pour continuer son ascension : rembourser son emprunt, embaucher une personne, acheter une nouvelle machine à coudre…
Car celle qui emballe et étiquette elle-même ses vêtements, aidé de son mari, dans un immeuble de Brooklyn transformé en atelier, est désormais attendue avec impatience à la Fashion week de février. Son style qui fait mouche ? Des robes fluides et très féminines aux tons pastels ou réhaussées de touches de couleurs, fortement influencées par l’esprit " éthnique " et " bonhémien chic ".

Michelle Obama porte ses créations

Après une enfance sur la côte basque, Sophie Théallet passe par le studio Berçot, une école de design parisienne, travaille aux côtés de  Jean Paul Gaultier et devient le bras droit d’Azzedine Alaia. Mais l’appel du cœur la pousse jusqu’à New York où elle lance sa propre collection en 2005. De son apprentissage dans l’hexagone, elle retient la rigueur, la persévérence et le savoir-faire. Ajouter à cela l’ambiance multiculturelle de New York et voilà la " griffe" particulière de la jeune femme de 45 ans. Une griffe dont on va de plus en plus entendre parler puisque Michelle Obama en personne porte ses créations, que la puissante association " Coucil of Fashion Designers of America " va l’aider à trouver des sponsors, et que le soutien d’Anna Wintour, rédactrice en chef du Vogue américain, lui apporte une reconnaissance immédiate aux Etats-Unis. Les bonheurs de Sophie, ça n’est pas fini…

Posez votre question ou commentez cet article :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.