L’un des assassins de Malcom X libéré sur parole

0

Thomas Hagan, aujourd'hui âgé de 69 ans, a vu sa 17ème demande de libération acceptée par la justice.

21 février 1965, le militant des droits de l’homme Malcolm X prononce un discours dans Harlem lorsqu’il est pris sous le feu de trois tireurs, membres du groupe Nation of Islam. Le charismatique leader noir meurt pendant son transfert à l’hôpital. 45 ans plus tard, l’un des trois condamnés pour ce meurtre va être libéré sur parole, à compter du 28 avril prochain. Agé de 69 ans, Thomas Hagan, le seul à avoir reconnu le meurtre, a vu sa 17ème demande de libération acceptée par la justice. Depuis 20 ans, Thomas Hagan bénéficiait d’un régime de semi-liberté lui permettant de travailler pendant la semaine mais de passer les samedis et dimanches au Lincoln Correctional Facility, à Manhattan.

Posez votre question ou commentez cet article :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.