Des clés USB scellées dans New York

0

En vous promenant dans les rues, vous pouvez désormais apercevoir des "Dead Drops", des clés USB sortant des murs. A vos marques, prêts, téléchargez !

A Manhattan et Brooklyn, grâce aux "Deaddrop", branchez votre ordinateur portable ou votre téléphone mobile dans le mur et téléchargez librement le contenu. (Photo D.R)

Le peer-to-peer s’offre une nouvelle vie avec "Dead Drops", la nouvelle fantaisie new-yorkaise dont tout le monde parle. L’artiste allemand Aram Bartholl permet désormais aux habitants d’échanger des données, librement et sans connexion Internet, via cinq clés USB scellées dans les murs de New York ! Pour les voir, il faut aller au 235 Bowery près du New Museum, à Union Square devant la station de métro 14th St et au 540 West 21st street, face au centre d’art et de technologie Eyebeam. Si vous êtes du côté de Brooklyn, assouvissez votre curiosité au 87 3rd Avenue, face à Makerbot et à l’Empire Fulton Ferry Park, près du Dumbo Art Center. Une fois devant ces clés, initialement vides, osez récupérer le contenu sur votre portable (avec un bon antivirus tout de même) et téléchargez, à votre tour, vos photos, poèmes ou films favoris.

Plantez votre clé USB !

L’oeuvre d’Aram Bartholl ne s’arrête pas là. Sur son site deaddrops.com, il vous donne le mode d’emploi pour que vous scelliez vous-même une clé USB dans le mur de votre ville. Choisissez un endroit abrité et pratique, cimentez une clé sans détériorer le mur, prenez 3 photos de votre oeuvre et localisez-la sur la mappemonde du site. A ce jour, quelques dizaines de "Dead drop" ont déjà fleuri dans 35 villes du monde. Clic alors !

Mode d’emploi pour installer votre Dead drops sur deaddrops.com

 

Posez votre question ou commentez cet article :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.