Les féeries d’Iradj Moini

0

Depuis 1989, ce bijoutier d'origine iranienne dessine des bijoux digne des Mille et Une nuits.

Un collier en améthyste et citrine. (Photo D.R.)

Si vous avez déjà visité le Metropolitan Museum of Art de New York ou le Louvre, vous avez peut-être eu l’occasion d’admirer, sans le savoir, le travail d’Iradj Moini. Ce bijoutier d’origine iranienne a effectivement eu le privilège de voir ses œuvres exposées au MET en 2006, dans le cadre d’une exposition consacrée à la collection d’Iris Apfel. Au Louvre, ce sont également trois pièces signées Iradj Moini qui figurent dans la collection permanente. Et le bijoutier ne manque pas de références : outre ces deux célèbres musées, ses réalisations à l’inspiration orientale apparaissent régulièrement sur le papier glacé de magazines prestigieux, de Elle à Marie-Claire en passant par Vogue. Côté people, Beyoncé elle-même s’est affichée avec un collier dessiné par Iradj Moini. Une consécration pour celui qui fit ses premiers pas dans l’architecture avant de travailler pour le couturier Oscar de la Renta et de se faire un nom. Bagues, boucles d’oreilles, broches, colliers… Et vous, quel bijou vous ferait plaisir ?

Posez votre question ou commentez cet article :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.