New York rend hommage à Alexander McQueen

0

Le Metropolitan Museum présente "Savage Beauty", une rétrospective consacrée au styliste anglais Alexander McQueen, récemment décédé. Les créations de l’enfant terrible de la mode vont vous surprendre.

Alexander McQueen savait être romantique… Il a dessiné ces robes pour sa collection automne/hiver 2010. (Photo The Metropolitan Museum of Art, Sølve Sundsbø / Art + Commerce)

Veste kimono, redingote origami ou robe de plumes rouge vif, c’est lui ! Sa carrière n’a duré que 19 ans et il était souvent morbide, mais le monde de la mode lui voue une admiration sans limite. Alexander McQueen, fantastique et insaisissable créateur de mode, connu pour son goût de l’horreur et du romantisme, est à l’honneur du Metropolitan Museum, jusqu’au 31 juillet 2011. Le rétrospective, intitulée "Savage Beauty", se tient au Costume Institute du musée et présente une centaine de pièces. Au fil des sombres salles d’expositions, corsets métalliques, tête de crocodile sur body en cuir moulé, pantalons noirs très taille-basse, masques de verre et nombreux accessoires gothiques retracent les cinq collections mythiques de l’artiste torturé.

De Kate Middleton à Jennifer Lopez

Même après sa mort, Alexander McQueen crée l’événement ! Et pas n’importe lequel puisque c’est sa maison de couture qui a récemment réalisé, avec brio, la robe de Kate Middleton pour son mariage le 29 avril 2011 avec le prince William, à l’Abbaye de Westminster à Londres. Alexander McQueen habille les plus grandes personnalités du monde et elles le lui rendent bien. Lors du gala d’ouverture de l’exposition, le 2 mai dernier, le couturier Karl Lagerfeld, les chanteuses Rihanna, Jennifer Lopez et Madonna, les actrices Sarah Jessica Parker, Eva Mendes et Kate Hudson ou encore Anna Wintour, rédactrice en chef de Vogue, tous vêtus en haute-couture, ont fait le déplacement pour rendre hommage au designer de génie.

"Alexander McQueen: Savage Beauty", au Metropolitan Museum, Iris and B. Gerald Cantor Exhibition Hall, 2e étage, jusqu’au 31 juillet 2011.

Posez votre question ou commentez cet article :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.