Diego Rivera fait sa révolution au MoMA

0

Le Museum of Modern Art de New York remet à l’honneur l’artiste mexicain, 80 ans après sa première exposition.

Le révolutionnaire Emiliano Zapata, par Diego Rivera. (Photo D.R.)

Diego Rivera et le MoMA ont un lien particulier : après Henri Matisse, l’artiste mexicain fut le second à faire l’objet d’une exposition personnelle, en 1931. Près de 80 ans plus tard, le Museum of Modern Art propose de nouveau une exposition dédiée à Diego Rivera, en ressortant les œuvres d’art qu’il avait réalisé expressément pour l’exposition de 1931. L’artiste avait alors travaillé jour et nuit avec deux assistants pour achever 5 grands panneaux mettant en scène la révolution mexicaine et son emblématique leader Zapata. Le MoMA présente aussi des croquis et des peintures de format plus petit. Sans oublier les esquisses dessinées pour le panneau mural du Rockefeller Center. Viva Rivera !

Posez votre question ou commentez cet article :