Le livre est à la page !

0

Oubliez les vernissages d'art contemporain ! La tendance du moment à New York, ce sont les Book Clubs. Agnès a testé !

Agnès

Mon voisin est un hispter ! Entendez par là un jeune homme ultra-branché, aux alentours de la trentaine, vêtu comme une star de rock, cultivant un style négligé très élaboré et travaillant dans un secteur qui n’existait pas avant Internet.
Mon voisin ne suit pas les tendances, ils les anticipe ! Le week-end, au lieu de boire une bière entre copains au bar du coin, il se faufile dans l’arrière-cour d’une taverne de Williamsburg et déguste des alcools fabriqués sur place. Les distilleries semi-clandestines : la dernière sensation qui fait fureur à Brooklyn ! Ensuite, il va dans des soirées tellement hype qu’elles ne sont annoncées nulle part ; il court à tous les concerts de rock alternatif, surtout s’ils ont lieu dans des endroits improbables (ancienne tannerie ou piscine municipale…) ; il fréquente une foule de gens, tous plus ou moins artistes, aux looks invraisemblables ; il reçoit des invitations pour les soldes privées de jeunes créateurs et les jette à la poubelle (moins 75% avant tout le monde, c’est ringard !). Bref, mon voisin m’agace un peu, mais c’est une mine d’informations sur tout ce qui est tendance à New York. Et ce qui est tendance en ce moment, me dit-il, c’est le Book Club !

« Du roman à l’écran »

Qui l’eut cru ?… Un Book Club consiste à se réunir en petit groupe, chez les uns ou les autres, pour débattre de ses dernières lectures. Concept certes tout à fait intéressant, mais de là à être the place to bepour les jeunes branchés… Moi, j’aurais plutôt opté pour les distilleries de Brooklyn… Je ne suis définitivement pas à la page ! La réunion littéraire est, apparemment, LE nouveau lieu de rencontre ! Fini les bars et les vernissages d’art contemporain, bonjour les débats passionnés sur le renouveau du romantisme chez les auteurs du 21ème siècle !
Le thème* de la réunion de ce soir est, heureusement, plus à ma portée : du roman à l’écran ! Mon voisin a bien fait les choses : une quinzaine de jeunes gens naviguent dans son salon entre le canapé, où la discussion s’enflamme autour de l’adaptation de Millenium avec Daniel Craig, et le buffet « Vin et Fromages » où je suis en train de me demander si je dois vraiment me lancer dans une apologie duSeigneur des Anneaux (pas loin de 12h de film, en version longue, ça fait beaucoup quand même…). Peut-être devrais-je m’en tenir à donner mon avis sur la question récurrente de la soirée : un mauvais roman donne-t-il forcément un mauvais film ? (La réponse est : non ! Mais, à l’inverse, quand un bon roman donne un mauvais film, là c’est vraiment triste !)

Shakespeare et Al Pacino

En fait, voulez-vous que je vous dise ?… J’ai passé une excellente soirée ! Le Book Club s’avère être un formidable prétexte pour rencontrer des gens intéressants et discuter avec eux. Personne ne m’a regardé avec des yeux ronds quand je me suis lancée dans une comparaison passionnée entre la nouvelle de Philip K. Dick, « Les Androïdes rêvent-ils de moutons électriques ? », et son adaptation à l’écran Blade Runner (un des meilleurs films de L’UNIVERS !) Certains ne connaissaient ni le bouquin ni le film, mais j’ai su me montrer convaincante, je crois.
A un moment, un jeune homme, vêtu d’un gilet qu’il avait du piquer à son grand-père, s’est mis à parler de Shakespeare et du film Looking for Richard d’Al Pacino. Franchement, entendre Shakespeare et Al Pacino dans la même phrase, moi, ça me rend complètement dingue ! Du coup, la conversation a dévié sur Al Pacino, mon obsession new-yorkaise personnelle (Il faudra qu’on en parle un jour…) Deux ou trois personnes m’ont très sérieusement suggéré de traîner du côté de Tribeca. Sait-on jamais… Dès fois qu’il rende visite à son copain Robert de Niro… J’ai prêté le DVD de Blade Runner à un infographiste… Nous en discuterons dans quelques temps… autour d’un verre d’alcool distillé maison à Brooklyn.

* Avoir un thème n’est pas obligatoire pour organiser un Book Club, mais plus c’est pointu, mieux c’est !

Posez votre question ou commentez cet article :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.