Les Giants de New York remportent le Super Bowl 2012

0

Les Giants de New York ont battu hier sur le fil les New England Patriots en finale du Super Bowl. Un remake de la finale de 2008.

Les Giants de New York se sont offerts hier leur 4ème Super Bowl. (Photo D.R.)

Les finales se suivent et se ressemblent pour les Giants ! L’équipe new-yorkaise a remporté hier à Indianapolis la 46ème édition du Super Bowl, la finale annuelle de la ligue de football américain, en battant l’équipe des New England Patriots sur le score de 21 à 17. Un duel qui avait évidemment des airs de revanche puisque les Giants de New York avaient déjà gagné la finale du Super Bowl il y a 4 ans contre cette même équipe des Patriots.
Et pourtant les choses n’ont pas été si simples pour New York : si les Giants ont rapidement pris la tête en menant 9 à 0 à la fin du premier quart-temps, les Patriots ont refait petit à petit leur retard et repris l’avantage pour mener 17 à 15 à l’issue du troisième quart-temps. Le dernier quart-temps était donc décisif, ménageant un suspense insoutenable. Alors que la cause semblait entendue et qu’il restait un peu moins de 4 minutes à jouer, le new-yorkais Ahmad Bradshaw est alors parvenu à franchir le rideau défensif des Patriots pour inscrire le « touch down » de la victoire. Et il n’en s’est fallu que de quelques cheveux que New England ne repasse en tête, à la faveur d’une ultime contre-attaque à 57 secondes de la fin.

Madonna sur scène

New York accède ainsi à son 4ème titre, après 2008, 1991 et 1987. Le trophée du meilleur joueur de la rencontre a été quant à lui décerné au quaterback new-yorkais Eli Manning, qui avait déjà mené l’équipe des Giants à la victoire en 2008.
Au-delà de l’aspect purement sportif, le Super Bowl est aussi chaque année un rendez-vous très attendu pour son mini-concert à la mi-temps. Après Black Eyed Peas, Paul McCartney ou U2 les années précédentes, le Super Bowl 2012 a marqué le retour de… Madonna. La chanteuse a notamment entonné son tout nouveau single, Give All Your Luvin. Son look aura elle aussi attiré toute l’attention du public avec un fantasmagorique mélange alliant tenue de gladiateur romain, cape dorée façon papillon et coiffe inca revue et corrigée. Une bien étrange panoplie de footballeur américain !

Posez votre question ou commentez cet article :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.