La New York Public Library se refait une beauté

0

Le projet de rénovation de la plus célèbre des bibliothèques de New York est relancé, avec l'architecte Norman Foster à la baguette !

La New York Public Library vue par l'architecte Norman Foster. (Photo D.R.)

Entre le Chrysler building et Times Square, face au Bryant Park, la New York Public Library est l’un des monuments phares de New York. Mais la vieille dame new-yorkaise avait grand besoin d’un sérieux lifting… Un premier projet avait été présenté en 2008 mais celui-ci avait été emporté par la crise financière. Près de 5 ans plus tard, voilà que l’opération est relancée. Coût total prévu : 300 millions de dollars. Le projet de rénovation a été imaginé par le britannique Norman Foster, l’un des architectes les plus talentueux de sa génération, auteur notamment de la rénovation du British Museum et de la célèbre tour de la Swiss Re, à Londres.

Polémique

Pour mener à bien sa vision, Norman Foster va obliger la bibliothèque à déplacer plus d’1,2 million de livres, qui rejoindront des sous-sols construits sous Bryant Park et d’autres bibliothèques, notamment dans le New Jersey. Un déménagement qui n’est pas du goût de nombreux écrivains, chercheurs et universitaires, inquiets de l’accessibilité aux ouvrages. La New York Public Library a voulu toutefois aussitôt désamorcer la polémique, assurant d’une part qu’il s’agira de livres peu demandés ou disponibles de façon électronique et, d’autre part, que 3,3 millions de livres seront toujours consultables sur place. Ces 7 étages de rayonnages pour l’instant fermés au public permettront en tout cas de donner plus d’espace aux visiteurs. L’espace et la lumière sont d’ailleurs au cœur du projet de Norman Foster : l’architecte compte notamment ouvrir le bâtiment sur l’extérieur, en créant un vaste atrium allant de la Fifth Avenue à Bryant Park. La rénovation devrait être totalement achevée en 2018.

Posez votre question ou commentez cet article :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.