New York : un touriste français arrêté pour une photo

0

Voilà une photo qui va lui coûter cher… Un jeune touriste français de 23 ans a été arrêté hier alors qu'il venait d'escalader l'une des poutres du pont de Brooklyn pour prendre une photo. Le Charentais a rapidement été sommé de descendre par un policier en patrouille et aussitôt placé en garde à vue pour "avoir escaladé une structure interdite" et pour "comportement dangereux, violation criminelle de propriété et trouble à l'ordre public". "Personne n'a le droit de pénétrer illégalement sur le pont de Brooklyn, quelle que soit la raison. Dans cette conjoncture de terrorisme, il est très important que nous protégions la sécurité du pont, tout le temps et en toutes circonstances", a insisté dans un communiqué le procureur Kenneth Thompson, l'ancien avocat qui avait défendu Nafissatou Diallo dans l'affaire DSK et qui a été élu depuis procureur de Brooklyn. A l'issue d'une brève audience au tribunal de Brooklyn, le touriste français a été remis en liberté après le versement d'une caution de 15000 dollars (ou 7000 dollars en liquide). Mais son passeport a été confisqué et il ne peut donc plus quitter les Etats-Unis avant sa comparution devant un juge le 9 décembre prochain. L'issue de l'affaire est incertaine car selon la loi américaine, ce comportement est passible de prison. Ironie de l'histoire, le jeune homme devait rentrer en France quelques heures après ce dernier tour sur le pont de Brooklyn. Voilà son séjour prolongé…

Photo du touriste français, juché sur le pont de Brooklyn, avant son arrestation.

Voilà une photo qui va lui coûter cher… Un jeune touriste français de 23 ans a été arrêté hier alors qu’il venait d’escalader l’une des poutres du pont de Brooklyn pour prendre une photo. Le Charentais a rapidement été sommé de descendre par un policier en patrouille et aussitôt placé en garde à vue pour « avoir escaladé une structure interdite » et pour « comportement dangereux, violation criminelle de propriété et trouble à l’ordre public ». « Personne n’a le droit de pénétrer illégalement sur le pont de Brooklyn, quelle que soit la raison. Dans cette conjoncture de terrorisme, il est très important que nous protégions la sécurité du pont, tout le temps et en toutes circonstances », a insisté dans un communiqué le procureur Kenneth Thompson, l’ancien avocat qui avait défendu Nafissatou Diallo dans l’affaire DSK et qui a été élu depuis procureur de Brooklyn. A l’issue d’une brève audience au tribunal de Brooklyn, le touriste français a été remis en liberté après le versement d’une caution de 15000 dollars (ou 7000 dollars en liquide). Mais son passeport a été confisqué et il ne peut donc plus quitter les Etats-Unis avant sa comparution devant un juge le 9 décembre prochain. L’issue de l’affaire est incertaine car selon la loi américaine, ce comportement est passible de prison. Ironie de l’histoire, le jeune homme devait rentrer en France quelques heures après ce dernier tour sur le pont de Brooklyn. Voilà son séjour prolongé…

Posez votre question ou commentez cet article :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.