Un vol New York-Paris d’Air France se pose à Manchester

0

Certains passagers ont mis plus de 20 heures pour finalement arriver hier à l'aéroport Charles de Gaulle.

Un A380 d'Air France à l'atterrissage. (Photo Hussein Abdallah)

Quand ça ne veut pas, ça ne veut pas. D’après la chaîne d’informations BMFTV, le vol AF007 New York-Paris parti dimanche soir a été dérouté vers Manchester afin de respecter le temps de pause des pilotes. Les choses avaient effectivement bien mal commencées pour ce vol, avec près de 4 heures d’attente au parking, en raison des mauvaises conditions météorologiques. L’A380 a ensuite mis un peu plus de deux heures entre le moment où il a quitté la porte et le moment où il a décollé. Là encore, à cause de la mauvaise météo et de l’engorgement de l’aéroport JFK. Déjà 6 heures de passées !

Des raisons de sécurité

Lorsque l’avion a touché l’Europe au petit matin, la décision a alors été prise de dérouter le vol vers Manchester plutôt que de laisser poursuivre vers Paris. Pour des raisons de sécurité, les pilotes n’ont effectivement pas le droit de voler plus de 13 heures et il aurait fallu plus de 13 heures pour arriver jusqu’à Roissy.
Une fois posé à Manchester, les passagers ont encore attendu que deux A320 et un A318 viennent prendre le relais pour la suite de l’épopée.
Selon BFMTV, le député UMP et ancien ministre de l’agriculture Bruno Lemaire était à bord. Sur Twitter, des passagers commencent en tout cas à demander des compensations à Air France. Linda Raftree parle ainsi d’un « fiasco ».

Posez votre question ou commentez cet article :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.