Les New-yorkais en ont-ils marre d’être pris en photos ?

0

Vivre dans l'une des villes les plus photographiées au monde n'est pas toujours facile pour ses habitants.

Des regards réprobateurs. (Photo Nathan Bett)

Quand on aime la photographie, on aime prendre en photos les monuments et les lieux mais aussi les gens. Et il faut bien reconnaître que New York offre une foule d’opportunités incroyables de portraits, du trader fumant sa cigarette dans Wall Street à la vieille grand-mère chinoise assise sur une chaise dans Chinatown. Mais que pensent les New-yorkais de ce déferlement photographique ?
Le magazine Télérama a traduit les mésaventures de Nathan Bett publiées sur Medium : ce photographe américain qui se définit comme un « street photographer » raconte les difficultés qu’il a rencontré alors qu’il voulait prendre en photos les New-yorkais. « J’ai réalisé que le photographe de rue est plus souvent vu comme une nuisance que comme un enregistreur romantique de la vie qu’il voit », explique-t-il, « Sur le trottoir, on me faisait constamment les gros yeux ».

Regardé, jugé

Mais le photographe a décidé de persévérer et son séjour new-yorkais a finalement donné lieu à une collection d’images bien différente de l’idée de départ. Son projet intitulé « Learning to Disappear », apprendre à disparaître, ne retient que ces portraits où les New-yorkais lui jettent un regard noir. « Qui ne s’est jamais senti mis à l’index, regardé, jugé ou tout simplement anxieux en public ? », commente Nathan Bett.
Et vous ? Avez-vous pu prendre des New-yorkais en photos ? Vous a-t-on jeté des regards sévères ? N’hésitez pas à laisser vos commentaires ci-dessous et à proposer vos photos à site@cnewyork.net.

Posez votre question ou commentez cet article :