Le Guggenheim de New York mêle photos et poésie

0

Dans sa nouvelle exposition, le Guggenheim Museum tisse un lien entre la photo et la poésie. C'est à découvrir jusqu'au 23 mars 2016.

"The Sun is Always Setting Somewhere Else" de Lisa Oppenheim.

Parmi les musées les plus célèbres de New York, le Guggenheim Museum est réputé pour son incroyable collection de tableaux et de sculptures acquis tout au long de sa vie par le fondateur, l’industriel Solomon R. Guggenheim, et sa femme, l’artiste Hilla Rebay. Ce que l’on sait moins c’est que le musée new-yorkais s’intéresse aussi à la photographie. Année après année, la fondation continue d’ailleurs à acquérir des œuvres de photographes contemporains.
Jusqu’au 23 mars 2016, le Guggenheim Museum met en scène une nouvelle exposition entièrement consacrée à cette discipline et à ses acquisitions. L’exposition, intitulée « Photo-Poetics: An Anthology », rassemble plus de 70 clichés de photographes américains contemporains.

Les héritages du conceptualisme

Erin Shirreff, UN 2010
« UN 2010 » de Erin Shirreff.

Le fil conducteur ? « S’intéresser à un important développement dans la photographie contemporaine », explique le musée, « S’appuyant sur les héritages du conceptualisme, ces artistes poursuivent une approche de studio de la nature morte qui se centre sur la représentation des objets, souvent de la matière imprimées tels que des livres, des magazines et des pochettes de disques. Le résultat est une image imprégnée de poésie et d’évocation personnelle ».
Autre point commun de ces photographes : ils délaissent le numérique pour revenir à l’argentique. Parmi les œuvres, vous verrez aussi des vidéos, comme ce film tourné en 2010 face à l’ONU. New York n’est jamais très loin 😉

Posez votre question ou commentez cet article :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.