Air France va relancer les vols Orly-New York

1

A partir de l'été 2016, Air France devrait ouvrir une liaison quotidienne entre l'aéroport de Paris Orly et celui de New York JFK.

Boeing 777 Air France au décollage
Un Boeing 777 d'Air France à Roissy. (Photo Air France)

Pour une surprise, c’est une surprise ! Le quotidien économique La Tribune affirme qu’Air France a décidé de mettre en place une nouvelle ligne entre Orly et l’aéroport de New York JFK à partir de l’été 2016. Un vol opéré sur une base quotidienne en Boeing 777.
Il s’agit en fait d’un retour aux origines pour Air France puisque la compagnie nationale française proposait encore un Orly-JFK au milieu des années 70 et un Orly-Newark à la fin des années 90. Depuis, tous les vols pour New York étaient assurés au départ de l’aéroport Roissy-Charles de Gaulle, Orly étant uniquement dédié aux vols intérieurs et aux liaisons vers les DOM-TOM.

Un aéroport à taille plus humaine

Le Hall du terminal Ouest à Orly
Le Hall du terminal Ouest à Orly. (Photo DR)

Alors pourquoi ce retour d’un Orly-JFK chez Air France ? Pour Fabrice Gliszczynski, journaliste de La Tribune, Air France veut contrer l’offensive des compagnies américaines à Roissy mais aussi l’arrivée sur le marché d’Openskies et de La Compagnie, deux compagnies tournées vers le segment Affaires qui proposent des vols pour New York au départ d’Orly.
L’aéroport d’Orly doit aussi permettre à Air France de séduire les clients vivant au Sud de Paris et au Sud de l’Ile de France, bien plus proches d’Orly que de Roissy. Le nouveau vol devrait également intéresser ceux qui préfèrent un aéroport à taille plus humaine, avec un parcours et une récupération des bagages bien plus rapides qu’à Roissy.

1 commentaire

  1. Fausse bonne nouvelle, car aujourd’hui aucun vol n’existe en direct depuis ORLY et à un prix compétitif.
    Juillet A/R pour 12 à 13 heures de voyage avec escale à Nice (3h30) 1374 euros.
    Même vol en DIRECT avec British Airways en Open Skies 1374 euros.
    Et quand on sait qu’il faut retenir plusieurs mois avant un séjour sur NYC pour avoir les choix d’hôtels intéressants pour juillet, comme à l’habitude, Air-France ne pratique pas une politique volontariste pour se bouger et gagner de la part de marché.
    Pourquoi payer le même prix pour une escale en plus, un confort et une qualité d’accueil qui n’est pas celui de British en open skies?

Posez votre question ou commentez cet article :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.