Règles pour les bagages : tempête dans un verre d’eau

2

La confusion règne suite à la décision de l'Organisation de l’aviation civile internationale (OACI). Voici ce que dit vraiment le communiqué.

La décision de l'OACI ne concerne pas vos bagages. (Photo DR)

L’information a affolé une partie de la presse française, pourtant il n’y a rien de bien concret ni nouveau pour les passagers… De quoi s’agit-il ? L’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) a annoncé sa décision d’interdire le transport en soutes de batteries lithium-ion à bord des avions de passagers à partir du 1er avril 2016.
Une information aussitôt reprise par la presse, avec un petit penchant sensationnaliste. Les Echos expliquent ainsi « qu’à partir du 1er avril, les passagers devront prendre avec eux leurs ordinateurs portables ou tout autre appareil électronique fonctionnant sur batterie ». Pour une nouvelle, c’est une nouvelle…

Qui met son ordinateur en soute ?

D’abord, dans son communiqué, l’OACI indique : « La décision du Conseil porte uniquement sur les piles au lithium ionique expédiées comme fret à bord des aéronefs de passagers et non pas sur celles qui sont contenues dans des appareils électroniques portatifs transportés par des passagers ou des membres d’équipage ». Les passagers ne sont donc pas visés par l’interdiction.
Surtout, Les Echos oublient de se poser une question : qui est assez fou pour laisser son ordinateur portable, sa tablette et son smartphone dans sa valise qui part en soute ? Le risque de le retrouver cassé ou volé à l’arrivée est bien trop important.
Au final, rien ne change donc réellement pour les passagers. Il vous suffit de voyager comme d’habitude !

2 commentaires

  1. j’ai pris l’avion de Miami à Bruxelles jeudi passé et on m’a bien précisé, à l’enregistrement des bagages, qu’il ne fallait pas laisser en soute d’ordinateurs, téléphones, appareils photos etc….

  2. Il n’y a pas que les ordis, tels et app photos qui ont une batterie lithium !!!! Il y a plein d’autres objets qui ne peuvent pas être pris en bagage cabine (trop lourds/trop encombrants) et ne pourront désormais être mis en soute (mat plongée, certains matériel photo, etc), sauf peut-être à démonter les batteries…

Posez votre question ou commentez cet article :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.