Un petit carré de campagne irlandaise en plein Manhattan

0

Place à notre nouvelle chroniqueuse, Marjorie ! Pour la première édition du "New York de Marjorie", rendez-vous dans un lieu méconnu de Manhattan.

Un paysage irlandais au coeur de New York. (Photo Marjorie)
marjorie
Marjorie à New York.

Si vous vous promenez dans le quartier du World Trade Center et que vous avez envie de voir un monument assez pittoresque, prenez la North End Avenue, côté Hudson, près de la Marina de North Cove et rendez vous au Irish Hunger Memorial (voir le plan ci-dessous).
Vous découvrirez un mémorial dédié à la Grande Famine de 1845 à 1848 en Irlande, période des plus sombres de l’Histoire irlandaise. On lui attribue entre 500 000 et un million de morts, suite à la dévastation des cultures irlandaises. En ce milieu du 19ème siècle, la famine pousse alors nombre d’Irlandais à fuir la misère de leur pays ravagé par les épidémies et à émigrer massivement vers le Nouveau Continent et notamment à New York, la porte d’entrée des Etats-Unis à cette époque.

Des pierres de Kilkenny

La reconstruction d'une maison irlandaise. (Photo Marjorie)
La reconstruction d’une maison irlandaise. (Photo Marjorie)

Ce mémorial, conçu par l’artiste Brian Tolle, représente un paysage irlandais rural avec une maison abandonnée, construite à partir de pierres provenant de chacun des 32 comtés de l’Irlande, et un sentier qui vous transporte vers les hauteurs de ce socle calcaire qui porte une campagne irlandaise, comme posée sur un plateau.
Le long de la base, vous verrez des bandes de textes séparées par des couches de calcaire importées de la ville de Kilkenny. De quoi combiner l’histoire de la Grande Famine et la vision contemporaine de la faim dans le monde. Il parait que la nuit, les textes sont rétro éclairés, promis, je ne manquerai pas d’aller vérifier. 🙂

Campagne verdoyante

La vue sur la One World Trade Center. (Photo Marjorie)
La vue sur la One World Trade Center. (Photo Marjorie)

En entrant par le petit couloir à l’arrière du monument, vous serez transporté dans un autre monde qui tranche avec la modernité de New York. L’Irish Hunger Memorial est un lieu qui sait vraiment rendre hommage à l’Histoire.
Une fois dans cette campagne verdoyante, le contraste entre la nature et la modernité des bâtiments est saisissant puisque la tour One World Trade Center se dresse juste devant vous. Malgré tout, la connexion avec la nature et l’Irlande est immédiate.

Comment y aller  ?

Je vous conseille ce petit détour (gratuit) ouvert au public de 8h à 21h, du 1er mai au 31 octobre, et de 8h à 18h45, de novembre à avril.

Posez votre question ou commentez cet article :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.