Donald Trump élu Président : ce qui peut changer pour les touristes

3

Contre toute attente, Donald Trump a été élu 45ème Président des Etats-Unis. Quelles sont les conséquences pour les touristes qui veulent visiter les Etats-Unis ?

donald trump
Donald Trump a promis de renforcer les contrôles aux frontières.

Alors que tous les sondages et tous les commentateurs politiques prévoyaient une victoire de la candidate démocrate Hillary Clinton, Donald Trump a créé une monumentale surprise en emportant l’élection présidentielle américaine ! C’est bel et bien le candidat républicain qui va succéder à Barack Obama à partir du 20 février 2017 pour 4 ans.
Après une campagne particulièrement mouvementée et des déclarations tonitruantes, l’arrivée de Donald Trump à la Maison Blanche pose beaucoup de questions. Quelles vont être ses premières décisions ? Va-t-il réaliser ses promesses de campagne, notamment la construction de ce mur monumental qui doit séparer les Etats-Unis et le Mexique et qu’il n’a cessé de promouvoir tout au long de sa campagne ? Donald Trump aura en tout cas les mains libres pour gouverner car les Républicains ont conservé la majorité au Sénat et la chambre des Représentants, l’équivalent de l’Assemblée nationale en France.

Quelles conséquences pour les touristes ?

Donald Trump
Donald Trump pendant la campagne. (Photo Gage Skidmore)

Quelles seront les conséquences pour les touristes étrangers qui veulent visiter les Etats-Unis ? Donald Trump a d’abord promis d’interdire l’entrée du territoire américain à tous les Musulmans. Une promesse de campagne qui apparaît toutefois contraire à la Constitution américaine. Le Premier amendement garantit en effet la liberté de religion en affirmant que « le Congrès ne fera aucune loi relative à l’établissement d’une religion, ou prohibant son libre exercice ».
En juillet 2016, Donald Trump avait également promis un contrôle renforcé aux frontières, en particulier pour les Français. Le candidat républicain avait affirmé que la France et l’Allemagne ont été « infectées par le terrorisme » et qu’il fallait donc mieux contrôler l’entrée des ressortissants en provenance de ces pays. Là aussi, reste à savoir comment ces contrôles renforcés vont se mettre en place et s’ils auront réellement un intérêt : les Européens doivent déjà obtenir une autorisation électronique avant d’entrer sur le territoire américain, l’ESTA, et passer devant un officier de l’immigration à leur arrivée, comme tout le monde. On ne voit pas ce que Donald Trump pourrait ajouter de plus à cette procédure sinon ralentir les files d’attente avec de nouvelles questions…

Donald Trump a été largement battu à New York

En attendant les premières décisions du Président Trump, son premier discours à l’annonce des résultats a montré un Donald Trump bien moins virulent que pendant la campagne. « Je serai le Président de tous les Américains », a-t-il déclaré, en lançant un appel à l’unité du peuple américain. « Il est temps de s’unir », a-t-il répété, sur un ton posé.
Sur le front du tourisme, le nouveau Président ne pourra pas non plus se passer de l’apport de l’industrie du tourisme, qui emploie plus de 8 millions de personnes aux Etats-Unis et rapporte plusieurs milliers de milliards de dollars à l’économie américaine chaque année et remplit largement les caisses de l’Etat américain, via les taxes. Comme tous les pays au monde, les Etats-Unis ont besoin du tourisme et, même si les contrôles aux frontières devaient être renforcés, le tourisme ne s’arrêtera pas, loin de là. D’ailleurs ironie de l’Histoire, il ne faut pas oublier que Donald Trump possède lui-même une chaîne d’hôtels 5*, avec notamment deux adresses à New York, une à Washington, une à Las Vegas et une à Chicago.
Enfin, gardez à l’esprit que New York a très largement voté pour Hillary Clinton. La candidate démocrate est créditée de 58,9% des voix dans l’Etat de New York, contre seulement 37,4% pour Donald Trump. Preuve que New York restera toujours une ville à part aux Etats-Unis. Et Trump devenu Président, cela n’empêchera pas les New-yorkais d’être toujours aussi ouverts et accueillants pour les visiteurs étrangers !

Donnez votre avis sur le forum

Que pensez-vous de l’élection de Donald Trump ? Rendez-vous sur le Forum New York !

3 commentaires

  1. Bien sûr que ces contrôles peuvent être renforcés et ils le seront certainement : rétablissement du « vrai » visa en lieu et place de l’ESTA, avec long délai d’attente pour l’obtenir, obligation de fournir feuille de paye, relevés bancaires et casier judiciaire avec le dossier pour prouver que l’on ne fera rien d’autre que du tourisme, obligation de détailler jour par jour le programme du voyage, les lieux visités et les mieux d’hébergement et interrogatoire type « secondary inspection » généralisé aux aéroports américains. On peut ajouter l’obligation de fournir aux autorités US la liste des citoyens américains que l’on connaît ou à qui on va éventuellement rendre visite…. ma liste est loin d’être exhaustive. Je pense qu’il va falloir être extrêmement motivé pour aller dans ce pays dans les prochaines années. J’ai visité les USA par le passé avec des contrôles plus cools, je ne pense pas m’y rendre avant au moins une décennie.

  2. Petite précision : l’interdiction d’entrée de telle ou telle catégorie de citoyens étrangers n’est nullement contraire à la constitutions US. Celle-ci en effet ne garantit des droits qu’aux citoyens. Américains. Les « aliens » n’ont aucun droit acquis à fouler le sol US. Les sites internet de l’immigration disent bien que l’entrée des étrangers aux USA est « un privilège et non un droit ». Il y a des clauses légales d’inadmissibilité (casier judiciaire, violation précédente des règles de séjour…) mais aucune garantissant le droit d’entrer. Le service d’immigration est souverain et peut même refuser l’entrée sans avoir à exposer les motifs de sa décision. De plus la loi pour interdire les musulmans peut très bien être rédigée autrement: l’interdiction d’entrée s’appliquerait non pas aux citoyens ayant une certaine religion, mais à ceux d’un pays (ayant une majorité de citoyens pratiquant cette religion sous entendu) pour des raisons de sécurité nationale.

  3. Le nationalisme contre le terrorisme : c’est nécessaire et logique. Pourquoi ne rien faire ? Donald Trump va probablement autoriser la torture contre les terroristes afin de les faire parler. En effet, doit-on les laisser se taire, comme on le fait parfois en France ? Alors qu’ils ont tué, torturé de nombreuses personnes innocentes ou ont l’idée de le faire. Comment et quand allons-nous éradiquer le terrorisme en France ? Civils, doit-on ne rien faire contre ceux qui tentent de nous tuer ? Vivement que le/la futur/e président/e de France soit plus ferme, clôture nos frontières avec une surveillance de l’armée et rétablisse la peine de mort contre tous tueurs. A mon sens c’est l’unique solution. Stopper également la soumission des femmes par certains hommes, quelle que soit leur religion. Interdire à toute religion de forcer et/ou de profiter de l’argent de leurs adeptes si c’est la cas. Merci de la diffusion de ce post.

Posez votre question ou commentez cet article :