Après l’élection de Donald Trump, l’Amérique fait toujours rêver !

0

D'après notre enquête d'opinion, l'élection de Donald Trump ne change rien à l'envie de visiter les Etats-Unis.

Manhattan et le pont de Brooklyn
Manhattan et le pont de Brooklyn. (Photo Didier Forray)

« Après l’élection de Donald Trump, avez-vous toujours envie de visiter les Etats-Unis ? » Voici la question que nous avons posé aux membres du Forum New York et aux fans de notre page Facebook au lendemain de l’élection du candidat républicain à la présidence des Etats-Unis. Et la réponse est claire et nette : 86,4% des personnes qui ont répondu à cette enquête d’opinion affirme être toujours prête à partir en vacances aux Etats-Unis.

86,4% de OUI

Voici quelques réponses positives parmi la grande majorité de réponses positives reçues :

  • « Rien ne m’empêchera de m’y rendre, c’est un pays magnifique… » (Sandra C.)
  • « Je compte venir l’été prochain, c’est pas son élection qui va me freiner ! » (Jonathan B.)
  • « Deux voyages prévus en 2017, l’enthousiasme est intact. » (Stéphane V.)
  • « Ce n’est pas lui qui fait les magnifiques villes et paysages de ce pays !!!! » (Amélie B.)
  • « Plus que jamais !!! Magnifique pays, j’y vais très souvent et peuple adorable et hyper accueillant !!! » (Alain V.)
  • « J’aime ce pays et les Américains !!! Je respecte le choix des électeurs et bien sûr que je repartirai aux States comme je fais chaque année !!!! Trump ne me dérange pas ! » (Sabrina C.)
  • « Ce n’est pas un président qui fait le pays, suffit de voir le notre ! » (Didier G.)
  • « Les Américains viennent ici aussi et pourtant notre président n’est guère mieux. » (Nicolas P.)
  • « Tu visites un pays pour sa culture, sa nature, ses spécialités. Tu ne visites pas un pays pour son président. » (Matthieu S.)
  • « OUI,OUI,OUI et encore OUI entre les promesses de campagne et les actes il a toujours beaucoup d’écart ». (Maurice A.)

Une petite pointe d’inquiétude apparaît toutefois chez certains. Jocelyne espère que « les formalités ne seront pas trop lourdes » tandis que Laurent s’interroge : « La question n’est pas de savoir si on a envie mais plutôt si on le pourra encore ».
Dans le camps des « oui », trois personnes annoncent d’emblée leur volonté d’éviter les Etats qui ont voté Trump. C’est le cas par exemple de Sam, qui est prêt à repartir aux Etats-Unis mais « New York et Californie uniquement ». « New York ce n’est pas vraiment les Etats-Unis, par contre on va éviter Philadelphie… », lance de son côté Anneso.

13,6% de NON

Ceux qui ne souhaitent pas ou plus aller aux Etats-Unis suite à l’élection de Donald Trump représentent 13,6% des personnes qui ont répondu à notre enquête. Patrick n’a par exemple « plus du tout envie ». « J’ai pris un billet+hôtel au mois de mars prochain et je regrette », affirme-t-il.
Kévin reproche à Trump ses prises de position après les attentats à Paris : « Je n’ai pas aimé son attitude après le 13 novembre », explique-t-il.
Julien préfère quant à lui voir comment vont se passer les premiers mois de la présidence Trump : « Je préfère attendre de voir l’action de Trump, je n’ai pas envie de partir en vacances dans un pays qui risque l’implosion ».
Enfin, Evelyne défend un « tourisme éthique et engagé ». « J’ai refusé d’aller aux Etats-Unis quand Bush était Président et j’ai accepté quand Obama a été élu », affirme-t-elle, « Si un pays ne correspond pas à mes valeurs je n’y vais pas !!! »

« Trump ne fait pas les paysages »

Pour conclure, je ne résiste pas à retranscrire deux réponses à la fois positives et pleines d’humour. Sara insiste : « Ce n’est pas Trump qui fait les paysages enfin quoique à New York… mais c’est pas lui qui m’empêchera d’y aller ».
Pierre de son côté n’a pas le choix : « J’ai parié avec une amie un voyage aux Etats-Unis que Trump passerait. Il est passé, donc voyage ».

Si vous souhaitez poursuivre le débat, rendez-vous sur le Forum New York : http://forum.cnewyork.net/viewtopic.php?f=7&t=61936

Posez votre question ou commentez cet article :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.