Une nouvelle règle pour les contrôles dans les aéroports américains

0

L'agence en charge de la sécurité des aéroports américains, la TSA, ordonne la mise en place d'une nouvelle mesure à partir du 30 juin 2018. Voici ce que vous devez savoir.

aeroport new york JFK
L'aéroport New York-JFK. (Photo Didier Forray)

Les États-Unis renforcent encore les contrôles des bagages des passagers en partance des aéroports américains. Après l’interdiction des bouteilles d’eau, la limitation des liquides à 100 ml et l’obligation de sortir tous les aliments de son bagage cabine au moment de passer les rayons X, une nouvelle exigence sera appliquée à partir du 30 juin 2018 : cette fois, les passagers ne pourront pas voyager avec plus de 350 ml de poudres dans leur bagage à main. Par « poudres », les autorités américaines désignent le maquillage et le talc mais aussi les épices.
Outre la limitation de la quantité de poudre autorisée, l’autorité en charge de la sécurité des aéroports américains, la TSA, annonce que des contrôles supplémentaires pourront être effectués sur les poudres transportées par les passagers. Si vous comptez emporter votre maquillage ou des épices en cabine, attendez-vous à un second contrôle possible… et à encore plus d’attente !

Deux exceptions échappent à la nouvelle règle !

Deux exceptions toutefois : le lait pour bébé et les médicaments échappent aux limitations. Dans le cas des médicaments, vous devez toutefois être en mesure de produire une ordonnance pour les médicaments particuliers.
Pour le reste, face à cette nouvelle réglementation, la meilleure solution consiste à placer tous les produits en poudre dans votre bagage de soute. Au passage, pensez à ne pas fermer votre valise à clé ou à utiliser un cadenas à la norme TSA (voir mon article sur les cadenas TSA). Si les autorités américaines ne peuvent pas ouvrir votre valise, elles ne s’embarrasseront pas et casseront la serrure… C’est du vécu sur le Forum New York.
La TSA a par ailleurs demandé aux aéroports étrangers qui programment des vols directs vers les États-Unis de reprendre les mêmes règles. Pour l’heure, impossible de savoir si les aéroports étrangers suivront ou non l’injonction américaine.

Posez votre question ou commentez cet article :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.