La compagnie aérienne Norwegian va-t-elle faire faillite ?

0

La crise du coronavirus va-t-elle emporter Norwegian ? La compagnie aérienne vient d'annoncer la faillite de ses filiales en Suède et au Danemark. Tous les détails ici.

Norwegian B787
Un Boeing 787 de Norwegian. (Photo Steven Byles)

Dans mon article du 16 avril 2020 sur ce blog, je soulignais que Norwegian fait partie des compagnies aériennes qui risquent de faire faillite, à cause de la crise du coronavirus. Voilà que les faits s’accélèrent… Le 20 avril 2020, la compagnie aérienne a annoncé la faillite de ses 4 filiales en Suède et au Danemark. Des filiales qui employaient le personnel navigant en Scandinavie et qui laissent sur le carreau 1571 pilotes et 3134 membres d’équipage.
« La fermeture des frontières et les restrictions de quarantaine ont mis un terme à l’ensemble du secteur aérien », justifie la compagnie. « En conséquence, presque toutes les opérations aériennes de Norwegian ont été annulées, tandis que les coûts pour le personnel navigant restent inchangés », poursuit le communiqué.
Le PDG de Norwegian, Jacob Schram, ajoute : « Nous avons fait tout notre possible pour éviter de prendre cette décision de dernier recours et nous avons demandé l’accès au soutien gouvernemental en Suède et au Danemark ». Le 15 avril 2020, Norwegian avait également annoncé le gel du versement des salaires pour ses employés britanniques.

Assemblée générale extraordinaire le 4 mai 2020

Que va-t-il advenir désormais de Norwegian ? Jacob Schram espère sauver ce qui pourra l’être. La direction de la compagnie précise ainsi que « les mesures de chômage partiel sont efficaces en Norvège et que le gouvernement paiera les salaires des employés ». « Nous travaillons sans relâche pour traverser cette crise et revenir plus forts dans le but de ramener autant de collègues dans les airs que possible », avance le PDG de Norwegian.
La partie s’annonce toutefois très tendue. Avec une dette de 3 milliards d’euros, une flotte de 18 Boeing 737 MAX cloués au sol depuis mars 2019 et, maintenant, la crise du coronavirus, la compagnie low-cost n’est pas la mieux armée pour affronter les mois à venir. Tout va dépendre de l’attitude du gouvernement norvégien, s’il intervient ou non.  Tout dépendra aussi des décisions des créanciers. Une assemblée générale extraordinaire a été convoquée le 4 mai 2020. On devrait alors être fixé sur le sort de la compagnie.

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être informé(e) de l’actualité des compagnies aériennes volant vers New York et de l’évolution de la crise du coronavirus aux USA, inscrivez-vous à notre newsletter. C’est gratuit ! 🙂 Entrez votre adresse e-mail ci-dessous et cliquez sur « Je m’abonne » :

Posez votre question ou commentez cet article :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.