L’UFC-Que choisir attaque 57 compagnies aériennes qui ne veulent pas rembourser les billets

2

L'UFC-Que choisir monte au créneau ! L'association de défense des consommateurs menace 57 compagnies aériennes de poursuite judiciaire. Voici les faits et les compagnies aériennes incriminées.

Airbus 380 Air France
Air France est mise en demeure par l'UFC Que choisir. (Photo Laurent Errera)

57 compagnies aériennes ne respectent pas les règles européennes

  • Alors que la crise du coronavirus a cloué au sol l’essentiel des vols à travers le monde, nombre de compagnies aériennes refusent de rembourser les billets d’avion, contrairement aux dispositions de la réglementation européenne. Ces compagnies imposent un bon d’achat, à prendre ou à laisser…
  • Une situation qui pousse à l’action l’association de défense des consommateurs UFC-Que choisir. « Alertée par des milliers de consommateurs qui ne souhaitent pas être contraints d’accepter un avoir qui ne les satisfaits pas, l’UFC-Que Choisir a analysé les modalités de remboursement de 76 compagnies aériennes qui représentent près de 80% du trafic aérien annuel de passagers. Seulement 23% d’entre elles respectent leurs obligations et proposent le remboursement immédiat des billets annulés aux passagers. Toutes les autres compagnies, soit 57, imposent en toute illégalité un avoir à validité variable, retardent le remboursement ou appliquent des frais de modification », explique l’association.

La Commission européenne en faveur des remboursements

  • Le 24 avril 2020, l’UFC-Que choisir a décidé de mettre en demeure 57 compagnies aériennes afin de leur demander de respecter le droit de leurs clients. « La réglementation européenne est pourtant claire : en cas d’annulation de vols, la compagnie aérienne est tenue de proposer en premier choix au consommateur le remboursement du billet, dans un délai de 7 jours, au prix auquel il a été acheté », pointe l’association.
  • La Commission européenne a d’ailleurs rappelé les règles lors d’une communication dès le 18 mars 2020. « Si les compagnies proposent un bon, cette offre ne peut pas affecter le droit du passager d’opter plutôt pour un remboursement », soulignait alors la Commission européenne.
  • L’UFC-Que Choisir ne se dit pas opposée aux avoirs mais elle insiste sur le fait que ces avoirs ne peuvent pas être imposés et que le choix doit donc revenir au client. « A défaut de réaction, l’UFC-Que Choisir n’hésitera pas à engager toute action nécessaire pour que ces droits soient pleinement respectés par les compagnies aériennes », cingle l’association.

Si la compagnie aérienne fait faillite, l’avoir ne vaudra plus rien

  • Le remboursement en avoir pose d’autant plus question qu’il n’existe pas de fonds de garantie dans le transport aérien. « Autrement dit, si la compagnie aérienne fait faillite, le consommateur qui s’est vu imposer un avoir ne voyagera pas et son argent sera perdu alors qu’il devait être remboursé », alerte l’association.
  • L’UFC-Que choisir pointe d’ailleurs du doigt ce qu’elle appelle « la double peine » pour les consommateurs et citoyens. « Alors que les Etats membres s’engagent dans les plans d’aide auprès des compagnies aériennes, financés par les contribuables, les consommateurs ne doivent pas devenir des préteurs publics quitte à être sacrifiés ».

La liste des 57 compagnies aériennes visés par l’UFC-Que choisir

Voici la liste des 57 compagnies aériennes mises en demeure par l’UFC-Que choisir, par ordre alphabétique. J’ai indiqué en gras les compagnies aériennes proposant des vols entre l’Europe et les États-Unis.

  • Aegean
  • Aeroflot
  • Air Algérie
  • Air Austral
  • Air Baltic
  • Air Canada
  • Air Caraïbes
  • Air China
  • Air Corsica
  • Air Europa
  • Air France
  • Air India
  • Air Mauritius
  • Air Sénégal
  • Air Serbia
  • Air Tahiti Nui
  • Air Transat
  • ASL Airlines
  • Avianca
  • Boliviana
  • Bulgaria Air
  • Cabo Verde Airlines
  • Chalair Aviation
  • China Southern
  • Condor
  • Corsair
  • Croatia Airlines
  • EasyJet
  • Egyptair
  • Emirates
  • Eurowings
  • French bee
  • Gulf Air
  • Icelandair
  • Interjet
  • Japan Airlines
  • KLM
  • LATAM
  • Lufthansa
  • LOT Polish Airlines
  • Norwegian
  • Qantas
  • Royal Air Maroc
  • Ryanair
  • Rwanda Air
  • SAS Scandinavian Airlines
  • Sata Airlines
  • Saudia
  • TAP Air Portugal
  • Transavia
  • Tunisair
  • Turkish Airlines
  • Ukraine Airlines
  • United Airlines
  • Vietnam Airlines
  • Volotea
  • Vueling

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être informé(e) de l’actualité des compagnies aériennes volant vers New York et de l’évolution de la crise du coronavirus aux États-Unis, inscrivez-vous à notre newsletter. C’est gratuit ! 🙂 Entrez votre adresse e-mail ci-dessous et cliquez sur « Je m’abonne » :

Corsair
Corsair fait partie des compagnies aériennes visées par l’UFC-Que choisir. (Photo Olivier Cabaret)

Aucun article à afficher

2 commentaires

  1. Chez Air France, c est avoir d un an puis remboursé si pas utilisé. Nos deux avoirs et futur remboursements sont bien indiqué sur le message. Mais bon on espere pouvoir les utiliser pour aller a NYC en Mai 2021.

Posez votre question ou commentez cet article :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.