Le gratte-ciel de Jean Nouvel toujours sous terre

0

Un nouveau gratte-ciel signé Jean Nouvel doit voir le jour, juste à côté du MoMA. Mais le voisinage lui joue des tours.

La tour futuriste imaginée par l'architecte français Jean Nouvel sera, en partie, une extension du Museum of Modern Art. Les travaux devaient commencer mi-2009 mais les ennuis judiciaires retardent le premier coup de marteau. (Photo D.R.)

Le projet est grandiose, la polémique tout autant ! Nouveau rebondissement judiciaire : la construction du bâtiment imaginé par l’architecte français Jean Nouvel à Manhattan, qui devait débuter mi 2009, risque encore d’être retardée. L’objet de la discorde ? Un gigantesque immeuble fuselé de verre et d’acier, haut de 75 étages, qui doit se dresser entre la 53ème et la 54ème rue, juste à l’Ouest du Museum of Modern Art de New York, le MoMA. A l’intérieur, la société immobilière Hines prévoit 66 000 m² supplémentaires de galeries d’exposition pour le MOMA, un hôtel sept étoiles de 100 chambres et 120 logements résidentiels "du plus grand standing" dans les étages supérieurs. Un projet grandiose, oui, mais sacrément problématique pour le voisinage… qui monte au créneau.

Les voisins disent non, non, non

"Il est bien trop haut pour une rue si étroite", "Vous imaginez les problèmes de circulation pour les voitures et les piétons ?", "Il plongerait le quartier dans la pénombre !"… Le bâtiment de Jean Nouvel suscite de vives réactions depuis son annonce en 2007. Mais au delà de simples râleries, l’association  "54 West-55th Street Block" va beaucoup plus loin, à grands renforts de pétitions, de site Internet et de vidéos. Fin 2009, après de longues négociations, l’association voit la hauteur de la tour passer de 380 à 320 mètres. Mais la bataille continue ! Une plainte vient juste d’être déposée pour "défaut de conformité aux normes" de construction. Le promoteur ne serait pas assez clair sur les impacts environnementaux du projet… Alors, elle verra le jour cette nouvelle tour ? Suspense…

Posez votre question ou commentez cet article :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.