A l’assaut de l’East Village

0

Oubliez le quadrillage de Manhattan, avec ses avenues et ses rues rectilignes ! Micheline lance sa trottinette dans les petites rues tortueuses de l'East Village. Un autre New York !

Colonnade Row et son alignement de colonnes en marbres. (Photo Micheline)

Le principal attrait de New York, c’est sa couleur locale. S’y attarder, c’est découvrir de petits coins agréables, sympas et à l’ambiance chaleureuse où on peut boire et manger pour pas cher. Parmi ces lieux, l’East Village !
Même si les rues d’East Village partent en biais, patiner y reste un plaisir. Que voir ? D’abord il y a Astor Place, un triangle formé par Lafayette, Bowery et St. Mark’s Place, facilement reconnaissable grâce à l’immense cube rouge pivotant placé en son milieu… Un peu plus sur le côté, devant le Starbuck’s, ne pas manquer l’un des derniers édicules en fonte qui mène au métro. Sur la droite, à quelques mètres, voici Lafayette et le célébrissime Colonnade Row, il y a quelques années encore, rendez-vous de la haute bourgeoisie. De cet immeuble, à l’origine appelée « La Grande Terrace », il ne subsiste que 4 demeures sur les 9 érigées en 1833. Cet ensemble, où les colonnes de marbres sont encore visibles, était alors « The Place To be », l’endroit le plus sophistiqué de cette époque aux Etats Unis. Abandonné et délabré aujourd’hui, il demeure incontournable malgré tout.
Derrière le coin, là où commence Bowery, surgir une étrange construction, l’Elephant building, dont la façade en fer distordu est vraiment étonnante ! En face, Cooper Square, bel bâtisse en grès brun-rosé, partiellement constituée de poutres d’acier, réelle innovation en 1859, qui ouvre la voie vers Hudson Street et Chinatown tout en bas. C’est dans cette immeuble que Lincoln prononça son discours sur les droits des noirs.

Des inscriptions façon Hollywood

En face du cube, St. Mark’s Place vit à son rythme, entre la 9ème et la 7ème rue, avec sa myriade de petites boutiques, où les tatoueurs, se disputent la place aux snacks, sans oublier les clubs ouverts 24h/24. Et pour les amoureux de la nature, tout au bout, il y a le magnifique Tompkins Square, un écrin de verdure entre l’avenue A et l’avenue B. En passant, vous pourrez découvrir les quelques inscriptions façon Hollywood sur le trottoir à hauteur du numéro 96. C’est là où des célébrités comme Myrna Loy et Gloria Swanson (Sunset Boulevard) ont fait leurs premiers pas… et laissé à jamais leurs empreintes pour la postérité !
Sur le coin, en tournant à gauche sur la deuxième avenue, on peut découvrir une charmante petite église villageoise perdue dans la verdure : St. Mark’s in the Bowery Church. Et si je vous en parle, c’est parce qu’un illustre personnage est enterré dans le minuscule cimetière attenant, Peter Stuyvesant lui-même, dont la chapelle privée occupait les lieux avant la construction de l’église en 1799 !
East Village, comme son pendant West Village et Greenwich de l’autre côté, est un endroit magique qu’il faut visiter pour, s’imprégner de cette couleur locale dont je vous parlais au début. New York et ses skyscrapers c’est bien, mais New York son âme champêtre c’est mieux !

Posez votre question ou commentez cet article :