New York : augmentation sans précédent de la taxe de séjour

0

Le nouveau maire de New York frappe les touristes au portefeuille, avec un nouveau système de taxe de séjour.

Le montant de la taxe de séjour s'envole à New York ! (Photo D.F.)

Les quelque 50 millions de touristes qui visitent New York chaque année vont avoir mal au porte-monnaie. Pour financer ses projets sociaux et ses grands travaux, le nouveau maire de New York, Bill de Blasio, a décidé de modifier radicalement le barème des taxes de séjour appliqué aux touristes qui visitent la Big Apple. Aujourd’hui, tout touriste qui visite New York voit s’ajouter sur sa note d’hôtel une taxe de 3,50 $ par jour. Le nouveau système qui entre en vigueur aujourd’hui modifie complètement la donne.
Désormais, le montant de la taxe de séjour varie selon la nationalité des visiteurs. L’objectif est de lisser l’apport de chaque nationalité aux finances de la ville. Bill de Blasio et son équipe n’ont en tout cas visiblement pas voulu se mettre à dos les touristes américains puisque l’augmentation est plus que raisonnable pour les nationaux : la taxe de séjour passe à 4 $ par jour pour les Américains. Les Canadiens se voient quant à eux appliquer une taxe de séjour de 4,50 $ par jour.

Augmentation record pour les Français

Mais les choses se compliquent sur le long-courrier, avec des montants qui explosent littéralement. Pour les Britanniques, les Allemands et les Suisses, la nouvelle taxe de séjour est fixée à 75 $ par jour. Pour les Belges, les Hollandais, les Espagnols, les Italiens et les Portugais, compter 100 $ par jour et 150 $ pour les touristes originaires du Maroc, de l’Algérie et de la Tunisie. Le record est détenu par les Français, qui se voient appliquer une taxe de séjour de 250 $ par jour !
Le nouveau maire new-yorkais assume parfaitement cette augmentation massive. "Tous les New-yorkais peuvent constater que les touristes français sont ceux qui donnent le moins de pourboires, à la différence d’autres nationalités qui jouent parfaitement le jeu : nous devons donc compenser le manque à gagner en appliquant aux Français une taxe de séjour beaucoup plus forte", affirme-t-il.
Reste que les touristes français n’ont pas l’intention de se laisser faire ! Une fronde est d’ores et déjà lancée sur Internet : nous vous proposons de signer notre pétition sur Facebook : www.facebook.com/cnewyork. Plus vous serez nombreux, plus nous pourrons faire pression !

Posez votre question ou commentez cet article :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.