Après New York, le New Jersey s’attaque à son tour à AirBnb

0

La pression monte sur AirBnb et les plateformes de locations saisonnières ! Après New York en 2010, le New Jersey commence lui aussi à encadrer fortement les locations d'appartements pour les touristes.

jersey city
La tour Goldman Sachs dominant Jersey City. (Photo Didier Forray)

Depuis 2010, l’État de New York a adopté une loi qui limite très fortement la location d’appartements pour les vacances. Pour pouvoir louer un appartement à New York, il faut désormais respecter l’un de ces 3 critères :

  • La durée de la location doit être égale ou supérieure à 30 jours.
  • Le logement doit se trouver dans un immeuble de moins de 3 appartements. Un cas très très rare dans Manhattan et même dans Brooklyn.
  • Le propriétaire doit être présent pendant toute la durée de la location, ce qui transforme la location d’appartement en une simple chambre chez l’habitant et non une location d’appartement entier…

Résultat : bon nombre de touristes se sont repliés sur le New Jersey voisin, acceptant les contraintes des transports vers le New Jersey pour pouvoir malgré tout louer un appartement pour leurs vacances. En quelques années, le marché de la locations saisonnière a explosé dans les villes bordant l’Hudson River, face à New York, particulièrement à Jersey City.

Jersey City adopte de nouvelles règles très strictes !

Or, la pression monte désormais sur le New Jersey ! La ville de Jersey City, juste en face du Financial District de New York, vient d’adopter une loi pour limiter à son tour la location saisonnière. Et Jersey City frappe fort : la ville interdit purement et simplement la location saisonnière dans des immeubles de plus de 4 appartements, autant dire l’essentiel de l’offre. Pour les autres, la loi interdit aux propriétaires de louer leur appartement plus de 60 jours au total dans l’année s’ils ne vivent pas dans l’appartement en question.
Pour la mairie de Jersey City, l’objectif est d’éviter que des immeubles entiers accueillent uniquement des appartements en location saisonnière, limitant d’autant l’offre de locations long terme pour les habitants.

Déjà de premières annulations…

Les propriétaires qui louaient leur appartement dans le New Jersey vont donc devoir se plier rapidement à la nouvelle loi. A noter que cela s’applique pour toutes les plateformes de location saisonnière, qu’il s’agit de AirBnb, HomeStay ou Abritel.
Sur notre groupe Facebook Destination New York, Jean-Christophe a déjà fait les frais de l’adoption de cette nouvelle règlementation. Son hôte vient d’annuler sa réservation, à 7 jours seulement de la date prévue ! « Et pourtant c’est réservé depuis fin septembre 2018 avec un super hôte ! », lance Jean-Christophe. L’âge d’or de la location saisonnière à New York est révolue !

Newsletter

Pour être informé(e) de l’évolution des règles en matière de location saisonnière et des nouveautés touristiques à New York, inscrivez-vous à ma newsletter. C’est gratuit ! 🙂 Entrez votre adresse e-mail ci-dessous et cliquez sur « Je m’abonne » :

Posez votre question ou commentez cet article :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.