J’ai visité pour vous… le SpyScape Museum de New York

Ouvert depuis février 2018, le SpyScape Museum est un musée de New York entièrement dédié à l'espionnage. J'ai testé pour vous !

spyscape museum new york
Une véritable machine Enigma au SpyScape Museum de New York. (Photo Didier Forray)

Bienvenue dans le quartier général des espions

  • Ouvert depuis février 2018, le SpyScape Museum vous plonge en plein roman d’espionnage… Le ton est donné d’emblée avec une architecture sombre et froide, comme pour passer inaperçu. Un vrai QG d’une agence de renseignement !
  • A la caisse, on vous remet alors un petit bracelet qui va vous permettra de déclencher des bornes interactives situées un peu partout dans le musée. « Le but est de définir votre profil d’espion », m’explique la caissière, avec un petit air plein de mystère…
  • Direction ensuite l’ascenseur ou un guide se charge d’un premier briefing sur le musée et votre mission. Vous voilà dans le cercle fermé des espions ! Le briefing continue alors dans l’ascenseur mais je vous laisse la surprise… Puis les portes de l’ascenseur s’ouvre et la visite proprement dite peut commencer.
spyscape museum entree
Big Brother is watching you… (Photo Didier Forray)

De la Seconde Guerre mondiale aux anonymous

  • Le parcours vous permet de remonter le temps en découvrant les grandes heures de l’espionnage. La visite commence par la Seconde Guerre mondiale et la course contre la montre pour décrypter la machine de transmission allemande Enigma. Si vous avez vu le film The Imitation Game, vous serez en plein dans l’action. Le musée expose d’ailleurs une véritable machine Enigma ainsi qu’une reconstitution que vous pourrez toucher pour encoder vos messages. La mise en scène est vraiment très bien faite.
  • Un peu plus loin, le SpyScape Museum vous raconte aussi les opérations de la résistance en France mais aussi la crise des missiles de Cuba, et le rôle des avions espions… Vous découvrirez aussi l’incroyable histoire de Robert Hanssen, un haut fonctionnaire du FBI qui a espionné pour l’URSS puis la Russie pendant 22 ans avant de se faire arrêter en 2001. Le musée suit aussi l’actualité avec le hacking et l’espionnage sur Internet.
  • Et, à chaque fois, le SpyScape Museum présente des objets authentiques, que ce soit la combinaison d’un pilote d’avion espion U2, différents modèles de détecteurs de mensonge ou ces mobylettes larguées par les alliées derrière les lignes ennemies pendant la Seconde Guerre mondiale.
spyscape museum new york objet
Un détecteur de mensonges utilisé aujourd’hui par la CIA… (Photo Didier Forray)

Un musée interactif

  • Outre les explications, les photos, les vidéos et les objets, le musée vous propose aussi de définir votre profil d’espion… Pour ce faire, vous devrez répondre à toute une batterie de questions sur les bornes interactives. Cela va de tests psychologiques à des tests de logique et de mathématiques. Vous verrez que cela commence de façon simple mais que, très vite, les questions sont franchement ardues !
  • Le SpyScape Museum vous propose aussi des épreuves pratiques particulièrement passionnantes. Vous pourrez ainsi prendre la place d’un agent lors d’un interrogatoire et tentez de déceler les mensonges des suspects qui défileront devant vous, à l’écran.
  • Autre expérience intéressante : vous serez placé face à un grand mur de caméras de surveillance et vous devrez identifier des personnes précises dans la foule. Seul petit bémol concernant ces épreuves : tout est en anglais et, pour en profiter vraiment, il vaut mieux maitriser la langue de James Bond.
  • Plus ludique encore, vous pourrez mettre à l’épreuve votre forme physique en entrant dans un tunnel truffés de détecteurs laser. Vous devrez alors éviter de faire sonner les alarmes, comme Catherine Zeta-Jone dans Haute Voltige.
  • La visite se termine par la salle du débriefing où vous saurez enfin quel type d’espion vous êtes… Je vous laisse là aussi la surprise !
spyscape museum lasers
Défiez les lasers… (Photo Didier Forray)

Mon verdict : allez-y !

  • Si vous êtes passionné par le monde de l’espionnage et l’histoire de la guerre froide, SpyScape est un musée à faire absolument ! La visite prend environ 1h30 et, au bout du parcours, on aimerait en voir plus encore, ce qui est bon signe. Vous n’allez pas vous ennuyer, à condition toutefois de parler anglais.
  • Les expériences interactives ajoutent un vrai plus à la visite, en permettant de toucher du doigt le travail d’une agence de renseignement. Après, bien évidemment, on reste dans un musée grand public. A aucun moment, le musée n’évoque les affaires les plus sordides… Mais le tour d’horizon permet de lever le voile sur les dessous de grandes affaires et donne l’impression d’entrer dans le secret.
  • Je vous conseille aussi de visiter le SpyScape Museum en ayant un Explorer Pass. L’entrée est effectivement à 39 $, ce qui en fait l’un des musées les plus chers de New York ! Avec un pass, vous allez vraiment maximiser votre réduction ! Rendez-vous sur la page du New York Explorer Pass pour toutes les informations.
spyscape museum robert hanssen
Découvrez l’histoire de Robert Hanssen, la taupe qui a trompé le FBI pendant plus de 20 ans…
Avatar
J'ai fondé le blog ©New York en 1999. Objectif : vous aider à préparer au mieux votre voyage à New York ! N'hésitez pas à me contacter par e-mail à l'adresse didier@cnewyork.net. NOUVEAU : découvrez mon guide de 256 pages sur New York paru en mai 2019 : Destination New York.

Posez votre question ou commentez cet article :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.