Combien de bouteilles d’alcool peut-on apporter aux États-Unis ?

0

Vous voulez emmener du vin, du champagne ou tout autre alcool aux États-Unis, pour offrir ou pour votre consommation ? Voici ce que vous devez savoir.

duty free
Bouteilles d'alcool dans un Duty Free d'aéroport. (Photo Thomas Williams)

Vous partez rendre visite à des amis aux États-Unis et vous souhaitez leur apporter des bouteilles de vin ? Vous comptez fêter un événement sur place, en apportant une bouteille de champagne ? C’est possible ! Mais vous devez toutefois respecter quelques règles… Il faut effectivement distinguer la limite en terme de nombre de bouteilles et la limite en terme de droits de douane :

Quelle est la limite fixée en terme de bouteilles d’alcool ?

  • Aussi bizarre que cela puisse paraître, les douanes américaines ne fixent pas de limite précise en terme de bouteilles d’alcool. « Il n’existe pas de limite fédérale à la quantité d’alcool qu’un voyageur peut importer aux États-Unis pour son usage personnel », affirme ainsi la U.S. Customs and Border Protection, l’autorité en charge des douanes et de la protection des frontières aux États-Unis.
  • La notion d’usage personnel reste donc assez floue et, en cas de contrôle, cette limite est à la seule appréciation de l’officier des douanes qui vous contrôle. Afin de vous donner une idée, les douanes américaines précisent toutefois qu’un carton de bouteilles peut être considéré comme un usage personnel.

Quelle est la limite en terme de droits de douane ?

  • Si la limite en terme de bouteilles n’est pas arrêtée avec un chiffre fixe, en revanche il existe une limite fixe en terme de droits de douane.
  • Les douanes américaines accordent en effet une franchise de douane d’un litre d’alcool par adulte de plus de 21 ans. Si vous partez en couple, vous pouvez donc apporter 2 bouteilles de 1 litre, sans avoir à payer de droits de douane.
  • Que se passe-t-il au delà de cette limite ? Vous devez déclarer les bouteilles supplémentaires et payer les droits de douane et les taxes américaines. Le montant des droits de douane s’échelonne de 1 à 2 $ par litre pour la bière et le vin, selon le pourcentage d’alcool, en revanche ils montent à mesure que le degré d’alcool s’élève. Même chose pour les taxes fédérales, qui varient selon le degré d’alcool. Comptez quelques centimes pour de la bière et quelques dollars pour du vin ou de la liqueur. Au final, les droits de douane et les taxes n’iront pas très loin, à condition de déclarer vos bouteilles spontanément.
J'ai fondé le blog ©New York en 1999. Objectif : vous aider à préparer au mieux votre voyage à New York ! N'hésitez pas à me contacter par e-mail à l'adresse didier@cnewyork.net. NOUVEAU : découvrez mon guide de 250 pages sur New York paru en novembre 2017 : Destination New York.

Posez votre question ou commentez cet article :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.