Tout ce qu’il faut savoir sur le décalage horaire à New York

2

Quel est le décalage horaire avec New York ? Et quels sont les effets du décalage horaire ? Voici tout ce que vous devez savoir !

decalage horaire new york
Le décalage horaire est de 6h entre New York et la France.

Quel est le décalage horaire avec New York ?

  • Le décalage horaire est de 6 heures entre New York et l’Europe de l’Ouest (France, Belgique, Luxembourg, Suisse, Espagne…) mais aussi avec l’Algérie et la Tunisie. Quand il est midi à Paris, Bruxelles ou Tunis, il est 6 heures du matin à New York.
  • Le décalage horaire est de 5 heures entre New York et le Royaume-Uni, le Portugal et le Maroc. Quand il est midi à Londres ou Casablanca, il est 7 heures du matin à New York.
  • Le décalage horaire est d’une heure entre New York et les îles des Petites Antilles (Martinique, Guadeloupe, Saint-Martin, Saint-Barthélémy…). Même chose pour la Guyane. Quand il est midi en Martinique, il est 11h à New York.
  • Il n’y a aucun décalage horaire entre New York et l’Est du Canada (Québec, Ontario, Nouveau Brunswick…).
  • Le décalage horaire est de 9h avec La Réunion et l’île Maurice. Quand il est midi à Saint-Denis, il est 3 heures du matin à New York.
  • Enfin, le décalage horaire est de 5h avec la Polynésie française mais, cette fois, c’est New York qui est en avance : quand il est midi à Tahiti, il est 17h à New York.

New York applique l’heure d’été et l’heure d’hiver

  • Comme en Europe, les États-Unis applique l’heure d’été et l’heure d’hiver. Mais, attention, les dates des changements d’heure ne sont pas les mêmes qu’en Europe. Généralement, les États-Unis changent d’heure une semaine avant l’Europe, créant une modification du décalage horaire : pendant quelques jours, le décalage horaire n’est plus que de 5 heures entre l’Amérique et l’Europe.
  • Les dates du changement d’heure changent tous les ans. Si vous voulez être informé(e) du changement d’heure, je peux vous prévenir une semaine avant par e-mail. Envoyez-moi un e-mail à site@cnewyork.net.

Les effets du décalage horaire à New York

  • Lorsque vous arriverez à New York, vous subirez pendant quelques jours les effets du décalage horaire. Vous aurez tendance à vous lever très tôt le matin, entre 4h et 6h du matin, car il sera déjà entre 10h et midi en France. En revanche, le soir, vous tomberez de fatigue très tôt. A 20h à New York, il est déjà 2h du matin en France ! Mais, rassurez-vous, ces effets du « jetlag » ne durent que 2 ou 3 jours. Je vous conseille d’ailleurs d’en profiter : voici comment profiter du décalage horaire quand on arrive à New York.
  • A votre retour, vous subirez aussi le décalage horaire. Cette fois, ça sera un peu plus dur car vous aurez beaucoup de mal à vous tirer du lit les premiers matins de votre retour. Quand il est 9h en France, il est 3h du matin à New York. Mais là aussi pas d’inquiétude : ces effets sont normaux et vous retrouverez vos habitudes de sommeils au bout de 3 ou 4 jours.
J'ai fondé le blog ©New York en 1999. Objectif : vous aider à préparer au mieux votre voyage à New York ! N'hésitez pas à me contacter par e-mail à l'adresse didier@cnewyork.net. NOUVEAU : découvrez mon guide de 250 pages sur New York paru en novembre 2017 : Destination New York.

2 commentaires

  1. Les effets du décalage horaire sont variables selon les personnes.
    Trois possibilités existent :
    1 Vous n’êtes pas sensible au décalage horaire. C’est rare mais cela existe, vous êtes un peu vasouillard le lendemain et puis tout rentre dans l’ordre. Heureuses personnes !
    2 Vous êtes sensible au décalage horaire dans les deux sens. C’est un peu l’horreur, il vous faut deux à trois jours pour s’habituer aux nouveaux horaires à l’aller puis au retour. Galère…
    3 Vous êtes sensible au décalage horaire dans un seul sens, à l’aller ou au retour. C’est mon cas, j’ai un peu de mal en arrivant aux USA pendant deux jours, mais de retour en France, aucun problème. Je suis d’attaque dès le lendemain.
    Plusieurs amis médecins m’ont dit que tout ceci est normal, les individus ne sont pas égaux devant le décalage horaire.
    PS : Nous allons chaque année à Boston et à New York (de la famille sur place) depuis plusieurs années et les effets du décalage sont identiques à chaque fois. Mon épouse est sensible mais dans l’autre sens, presque rien en arrivant aux USA, mais du mal au retour en France.

  2. Eh bien je me considère comme chanceuse, car je ne suis pas vraiment sensible au décalage horaire, quoi qu’en disent mes proches qui n’ayant pas cette chance, en doutent. Pourtant je traverse plusieurs faisceau horaires : plus de 20 heures de voyage pour aller en Australie de l’Ouest (2 fois), et plus de 31 heures pour me rendre en Nouvelle Zélande. J’ai donc vérifié plusieurs fois.
    Je pense que ma recette pour supporter le décalage est de dormir le maximum de temps. Une vrai cure de sommeil ! Dès mon arrivée dans le pays de destination, j’adopte son rythme. De même à mon retour en France mon corps réclame le sommeil et les repas à mes heures habituelles.
    Je ne vais quand même pas dire que je rentre toute fraîche et guillerette. Avec mes 70 printemps, ce ne sont pas les vols mais les correspondances qui sont éprouvantes, à la recherche de LA porte d’embarquement et les attentes interminables parce que les avions sont en retard. Soit plus de 5 heures à Wellington (NZ), plus de 4 à Melbourne et autant à DubaÏ à tourner en rond dans cet immense aéroport, sans compter les 3 heures de train entre Roissy et mon domicile, que j’ai effectuées debout…. Il m’a fallu 2 jours pour être en forme, alors que j’ai récupéré mon rythme habituel de vie tout de suite.
    Bons voyages à tous !

Posez votre question ou commentez cet article :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.