Goûter au pretzel, le bretzel incontournable à New York

Dans les rues de New York, vous ne mettrez pas longtemps à croiser des vendeurs de pretzels, avec un "p"... Voici ce qu'il faut savoir sur cette spécialité !

pretzel new york
Un stand de pretzels sur la Hign Line à New York. (Photo Didier Forray)

Vous vous promenez dans les rues de New York et vous avez une petite faim ? C’est le moment de vous offrir un pretzel ! Vous en trouverez facilement auprès des vendeurs ambulants, en particulier dans le Financial District et sur Times Square, mais aussi dans les delis et épiceries.
De quoi s’agit-il ? Le pretzel est tout simplement l’équivalent américain du bretzel. Ce gros pain torsadé et abondamment salé est apparu au début du Moyen-Age en Allemagne. Il a traversé l’Atlantique au 18ème siècle et est arrivé en Pennsylvanie, dans les valises des immigrants originaires du Sud de l’Allemagne et de Suisse alémanique. En chemin, le « B » s’est transformé en « P » mais la recette est la même.

Près d’un milliard de dollars de ventes !

Le pretzel s’est alors diffusé le long de la côte Est américaine et le petit pain a gagné New York et le reste du pays. Selon le site Statista, le total des ventes de pretzels aux États-Unis a dépassé les 900 millions de dollars en 2017. Attention, ce total ne prend en compte que les pretzels industriels…
Une dernière petite info, linguistique celle-là : le pretzel a eu tellement de succès qu’il est devenu un verbe aux États-Unis. « To pretzel » signifie se contorsionner, s’entortiller ou se plier… comme un pretzel.

Journaliste spécialiste du tourisme, j'ai fondé le site ©New York en 1999. Mais ma passion pour le voyage ne s'arrête évidemment à New York. Et c'est ainsi que j'ai créé un site sur Londres, Rome et la France.

Posez votre question ou commentez cet article

Entrez votre commentaire
Indiquez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.