J’ai testé pour vous… une croisière en voilier à New York

1

Pour arpenter le port de New York, il existe une foule de croisières. J'ai testé pour vous le Clipper City.

Cap sur Manhattan ! (Photo Didier Forray)

Même si j’ai beaucoup parcouru le port de New York en bateau, je dois dire que j’étais très curieux au moment d’embarquer pour cette nouvelle croisière. Car, contrairement à tout ce que j’ai pu faire jusqu’à présent, je n’avais encore jamais parcouru la baie en voilier. J’étais impatient de voir l’ambiance à bord !
Rendez-vous est donné à 16h dans Battery Park, entre le terminal des ferries de Staten Island et les départs vers la statue de la Liberté pour 1h30 de croisière à bord du Clipper City. Sa jolie ligne de vieille goélette en bois attise tout de suite la curiosité. L’embarquement s’effectue en quelques minutes et on trouve facilement sa place à bord, soit aux côtés du capitaine soit sur le pont principal.
Je m’installe près du capitaine Chris, personnage haut en couleurs qui n’est pas sans rappeler le capitaine Haddock, par son côté débonnaire et sa gouaille de marin. Souriant et décontracté, ce vieux loup de mer met aussitôt à l’aise ses passagers en multipliant les bons mots et en répondant aux questions.

Branle-bas de combat

Les matelots en plein effort ! (Photo Didier Forray)
Les matelots en plein effort ! (Photo Didier Forray)

Les amarres sont larguées, le capitaine Chris met les gaz et le navire se dirige doucement vers l’East River en vapotant, sous le regard curieux des touristes restés sur la rive. Le capitaine se lance dans une petite description de son bateau, acheté sur e-bay il y a quelques années et totalement rénové. Alors que chacun mitraille le pont de Brooklyn et le Financial District, une passagère s’inquiète alors : « est-ce que vous allez utiliser les voiles ? ». Le capitaine Chris sourie et, l’œil espiègle, répond du tac au tac : « bien sûr, attendez un peu ». Le capitaine sait ménager le suspense !
Au moment où la goélette met le cap vers la statue de la Liberté, voilà enfin le moment tant attendu… Branle-bas de combat à bord, le capitaine Chris toise ses passagers et désigne deux d’entre eux pour aider ses matelots à hisser les voiles. L’opération ne prend que quelques minutes, mais nécessite de sacrés efforts pour tirer sur les cordages. Puis le capitaine coupe les moteurs. Cette fois, la goélette n’avance plus qu’à la force du vent, toutes voiles dehors. « Ca ressemble aux navires que l’on voit dans les films de pirates », s’émerveille une passagère. « Ce sont plutôt les films qui nous ressemblent », s’amuse le capitaine Chris, fier de son navire.
Le Clipper City tire tranquillement des bords et s’approche peu à peu de la statue de la Liberté. Le spectacle est grandiose, avec la skyline de Manhattan d’un côté et le Verrazano-Narrows Bridge à l’horizon.

Retour à l’époque de la marine à voile

Encore quelques photos et le navire revient tranquillement vers Battery Park. Ambiance paisible sur le pont. Puis il est temps d’abattre les voiles pour retourner à quai.
La croisière en voilier constitue en tout cas une superbe façon de découvrir le port de New York, bien différente des autres. Le Clipper City offre effectivement une délicieuse impression de revenir quelques siècles en arrière, au temps de la marine à voile. Le fait de naviguer à la voile, avec pour seul bruit celui du vent, constitue un attrait formidable.
Enfin, pour les amateurs de photos, les mâts et les voiles apparaissent évidemment très photogéniques. Vous trouverez d’ailleurs ci-dessous quelques unes des photos que j’ai pu prendre à bord. Je vous propose aussi de découvrir cette croisière à travers une vidéo, avec évidemment « Sail Away » en fond sonore.
Pour plus d’informations, rendez-vous sur la page en français de la croisière en voilier à New York ou sur le site de Manhattan by Sail, propriétaire des goélettes Clipper City et Shearwater : www.manhattanbysail.com

La croisière en vidéo

La croisière en photos

J'ai fondé le blog ©New York en 1999. Objectif : vous aider à préparer au mieux votre voyage à New York ! N'hésitez pas à me contacter par e-mail à l'adresse didier@cnewyork.net. NOUVEAU : découvrez mon guide de 250 pages sur New York paru en novembre 2017 : Destination New York.

1 commentaire

Posez votre question ou commentez cet article :