Love et Hope, deux sculptures à voir à New York

0

Marjorie vous emmène à la découverte de deux sculptures incontournables à New York : Love et Hope, amour et espoir. Tout un programme !

love robert indiana new york
La sculpture Love signée Robert Indiana.

Même si vous n’êtes pas encore allé(e) à New York, vous avez certainement déjà vu en photos, ou dans des reportages, les œuvres de l’artiste Robert Indiana, de son vrai nom Robert Clark. Ce chef de file du pop-art, né en 1928 dans l’Indiana (d’où son nom d’artiste), a réalisé deux sculptures incontournables à New York, Love (amour) et Hope (espoir).

La sculpture Love

sculpture Love à New York
La sculpture Love à New York. (Photo Maurizio Pesce)

La plus connue, Love, se trouve à l’angle de la 6th Avenue (Avenue of the Americas) et de la 55th Street, non loin de Central Park.
Avec cette création, Robert Indiana souhaitait faire ressortir l’amour de chacun. Un beau message de générosité et de paix dans les rues d’une grande ville en perpétuel mouvement. De quoi aussi se poser un moment et savourer l’instant, voire vous donner le sourire en voyant le monde s’y presser pour se faire prendre en photo devant.
A l’origine, en 1964, le Museum of Modern Art (MoMA) avait demandé à l’artiste de réaliser une image pop-art pour illustrer la traditionnelle carte de vœux de Noël. Robert Indiana s’exécute et propose alors ce mot de 4 lettres sur 2 lignes avec le O oblique, dans l’alignement du V, en format carré. Ce fut un tel succès, qu’en 1970, le musée d’art d’Indianapolis lui commande la première sculpture et, en 1973, cette image illustre un timbre américain qui fut vendu à 300 millions d’exemplaires.
Depuis, des sculptures Love sont apparues aux quatre coins du monde : Montréal, Madrid, Singapour, Taipei, Shanghai et Martigny, en Suisse. Elle a même été déclinée en plusieurs couleurs et traductions.

La sculpture Hope

sculpture Hope New York
Marjorie devant la sculpture Hope à New York.

Hope est située non loin de Love, à l’angle de la 7th Avenue et de la 53th Street.
Cette seconde sculpture pop-art a été réalisée en 2008 pour envoyer un message d’espoir, positif, de confiance et de paix dans la société moderne. Elle trône à cet emplacement depuis septembre 2015.
Pour l’anecdote, Robert Indiana donna tous les bénéfices des droits de reproduction de l’image à la campagne pour l’élection présidentielle de Barack Obama, soit plus d’un million de dollars. Le mot fut décliné en t-shirts, en pins et autres autocollants.
Hope reste en tout cas une sculpture à part pour Robert Indiana. Dans une interview à l’Associated Press, l’artiste américain confia que Hope était le plus proche compagnon de Love. Ce n’est peut-être pas tout à fait un hasard si, aujourd’hui, les deux sculptures se trouvent à seulement quelques rues l’une de l’autre !

Emplacement des sculptures Love et Hope à New York

Fascinée par New York depuis toujours, Marjorie vous invite à découvrir les lieux incontournables de la Big Apple mais aussi tous ces petits endroits en dehors des sentiers battus. Découvrez le New York de Marjorie !

Posez votre question ou commentez cet article :