La Dryline, un nouveau projet fou à New York

0

Imaginé par un architecte danois, cette ceinture verte veut maintenir New York au sec en cas d'ouragan.

La Dryline entend border la pointe Sud de Manhattan
La Dryline entend border la pointe Sud de Manhattan. (Photo DR)

Si vous avez aimé la High Line, cette promenade plantée qui relie Chelsea au Meatpacking District, vous allez aimer la Dryline. Ce projet imaginé par l’architecte danois Bjarke Ingels a pour objectif de créer une promenade plantée à la pointe Sud de Manhattan. Un parcours qui, outre l’aspect esthétique et récréatif, doit jouer le rôle de digue, en cas de nouvel ouragan comme Sandy.
L’idée est aussi d’anticiper la hausse du niveau des océans à l’horizon 2050, du fait du réchauffement climatique.

SoPo, South of Power

La Dryline, un nouveau lieu de promenade !
La Dryline, un nouveau lieu de promenade !

Pour que New York garde les pieds au sec, la Dryline, ou « ligne sèche » en français, prévoit donc de rehausser Battery Park et de créer une barrière face à la baie de New York. D’immenses portes coulissantes seront également mises en place dans South Street Seaport.
Et Bjarke Ingels a d’ores et déjà trouvé un surnom pour le quartier ainsi protégé : SoPo, pour South of Power, en référence à la coupure d’électricité qui a frappé toute la pointe Sud de Manhattan pendant l’ouragan Sandy.
Bjarke Ingels semble en tout cas inspiré par New York : il est l’auteur d’une tour en forme de pyramide, actuellement en cours de construction face à l’Hudson. En revanche, rien n’est fait pour son projet de Dryline. A suivre !

Posez votre question ou commentez cet article :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.