Un Français expulsé à son arrivée à New York à cause d’une erreur dans les formalités

0

A peine débarqué à JFK, un jeune français s'est vu placé en détention par les autorités américaines. L'étudiant n'avait pas le bon visa et il a été expulsé.

immigration americaine
La file d'attente devant les guichets de l'immigration à New York JFK. (Photo Didier Forray)

Si vous comptez séjourner aux États-Unis, attention à respecter à la lettre les formalités d’entrée exigées par les autorités américaines. Un jeune français, Clément, l’a appris à ses dépends à son arrivée à l’aéroport de New York.
Le journal Ouest-France raconte que cet étudiant de 22 ans, originaire de Caen, souhaitait passer 3 mois à New York pour perfectionner son anglais. Un ami lui avait trouvé un stage non rémunéré dans un entreprise de communication et il a débarqué à l’aéroport JFK, le 28 septembre 2018, avec son passeport, un visa tourisme et 300 dollars en poche.

Mensonge à l’officier de l’immigration

Mais l’aventure new-yorkaise s’est vite arrêtée. Lorsque l’officier de l’immigration lui a posé la traditionnelle question concernant la durée de son séjour, Clément a répondu qu’il venait faire du tourisme et il n’a pas voulu dire qu’il venait faire un stage…
L’officier de l’immigration lui a demandé combien d’argent il avait sur lui et il a senti que quelque chose ne collait pas avec une durée de 3 mois de vacances. Résultat : Clément a eu droit à un interrogatoire plus poussé.

Le mauvais visa…

Après avoir menti devant l’officier de l’immigration, Clément avoue finalement qu’il venait à New York pour un stage non rémunéré. Deuxième erreur : le visa tourisme ne permet pas de faire un stage, même non rémunéré. Clément aurait dû demander un contrat de travail à son employeur et faire une demande de visa de travail. Mais l’employeur n’a pas voulu s’embarrasser et c’est le jeune français qui a payé les pots cassés.
Au final, Clément est resté 17 heures dans une cellule inconfortable de JFK avant que les services de l’immigration ne l’expulsent du territoire américain par le premier avion pour Paris. Le jeune homme ignore encore s’il a écopé d’une interdiction de 10 ans du territoire américain, la peine qui accompagne généralement toute expulsion. Mais, une chose est sûre, il ne pourra plus jamais prétendre à une entrée aux États-Unis avec un Esta.

Les deux choses à savoir avant de partir aux États-Unis

Pour que cette mésaventure serve d’exemple, sachez qu’il y a 2 règles d’or à suivre si vous souhaitez séjourner aux États-Unis :

  • 1/ Vous devez absolument suivre scrupuleusement les formalités pour aller aux États-Unis et effectuer les démarches qui correspondent à votre situation personnelle. Si vous souhaitez faire un stage ou du bénévolat aux États-Unis, sachez que vous avez obligation de demander un visa de travail, même si votre stage n’est pas rémunéré. C’est la loi ! Si vous avez un doute, entre visa ou Esta, rendez-vous sur ma page où j’explique justement les cas où il faut un Esta et les cas où il faut un visa. Renseignez-vous, posez vos questions et n’hésitez pas à me contacter en cas de doute : didier@cnewyork.net.
  • 2/ Une fois sur place, ne mentez JAMAIS aux autorités. Aux États-Unis, le seul mensonge suffit à enclencher une procédure contre vous. Souvenez-vous de l’affaire Lewinski et du mensonge du Président Bill Clinton…

Si vous respectez parfaitement les règles, vous n’aurez alors aucun problème !

Posez votre question ou commentez cet article :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.