Comment remplir son ESTA quand on est à la retraite ou au chômage ?

Le formulaire ESTA pose diverses questions sur votre profession. Voici comment y répondre si vous êtes à la retraite ou actuellement au chômage.

ESTA employeur
La partie du formulaire ESTA consacrée à l'emploi.

Les questions concernant l’emploi dans l’ESTA

  • Si vous arrivez aux États-Unis en avion et que vous êtes ressortissant d’un pays Européen, vous devez obligatoirement demander un ESTA, l’autorisation électronique de voyage. Voir mon article sur l’ESTA et mon pas à pas comment remplir le formulaire ESTA.
  • Le formulaire est constituée d’une foule de questions, dont des questions concernant votre emploi. Les autorités américaines souhaitent connaître le nom de votre employeur mais aussi l’intitulé de votre poste. Vous devez également indiquer l’adresse de votre employeur et le numéro de téléphone du standard.
  • Pourquoi ces questions ? Outre le terrorisme, la principale crainte des autorités américaines est de laisser entrer des personnes qui ont l’intention de s’installer illégalement et de chercher un travail aux États-Unis. En indiquant le nom et l’adresse de votre employeur, l’immigration américaine pourra donc s’assurer du fait que vous avez déjà un emploi.

Que faire si vous êtes à la retraite ou au chômage ?

  • Si vous êtes à la retraite ou au chômage, la question risque de vous poser problème. Quoi répondre quand on n’a pas d’employeur ? Les autorités américaines vont-elles vous interdire l’entrée parce que vous n’avez pas d’emploi ?
  • Voici comment faire pour éviter tout souci ! Si vous êtes à la retraite, il vous suffit de remplir les questions relatives à l’emploi en indiquant votre dernier employeur, avant votre départ en retraite. Sur place, l’officier de l’immigration vous demandera peut-être ce que vous faites dans la vie. Indiquez-lui alors que vous êtes retraité. En anglais, cela se dit « retired », à prononcer « ri-taïe-rède ».
  • Si vous êtes au chômage, vous devez là aussi indiquer votre dernier employeur. Petite subtilité sur place : évitez dans un premier temps de dire que vous êtes actuellement sans emploi. Si l’officier de l’immigration vous demande quel est votre métier, dites simplement dans quelle branche vous travaillez. Si les questions deviennent plus pointues et que l’officier de l’immigration vous demande une carte de visite par exemple, ne mentez pas et dites que vous êtes actuellement « unemployed » mais que vous attendez un prochain emploi. Le tout c’est de bien faire comprendre à l’officier de l’immigration que vous n’avez aucun intention de chercher du travail aux États-Unis.

Comment remplir l’ESTA si vous n’avez jamais travaillé ?

  • Si vous n’avez jamais eu d’employeur, ce n’est pas un problème non plus. Répondez « non » à la question « Avez-vous un employeur présent ou ancien ? ». Vous n’aurez pas plus de détails à donner dans le formulaire de l’ESTA.
  • Une fois aux USA, si l’officier de l’immigration vous demande pourquoi vous avez déclaré que vous n’avez pas d’employeur, expliquez votre situation. Si vous êtes femme au foyer, expliquez que vous êtes « housewife ». Si vous êtes homme au foyer, dites « house husband ».
  • Dans tous les cas, ayez bien avec vous votre billet d’avion retour et votre réservation d’hôtel. Le tout est de marquer le fait que vous venez aux USA en vacances et que vous n’avez aucune intention de rester.
Avatar
J'ai fondé le blog ©New York en 1999. Objectif : vous aider à préparer au mieux votre voyage à New York ! N'hésitez pas à me contacter par e-mail à l'adresse [email protected]. NOUVEAU : découvrez mon guide de 256 pages sur New York paru en mai 2019 : Destination New York.

Posez votre question ou commentez cet article :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.