The Terminal, un film sur New York… sans New York

The Terminal raconte les péripéties ubuesques d'un touriste d'Europe de l'Est bloqué à l'intérieur d'un terminal de l'aéroport de New York-JFK. New York est loin !

the terminal
Le terminal de The Terminal n'est pas celui qu'on pense...

L’histoire de The Terminal

  • Qui ne connaît pas Steven Spielberg ? Le célèbre réalisateur américain collectionne les films à succès : Les Dents de la mer (1975), E.T., l’extra-terrestre (1982), la saga Indiana Jones (1981), Jurassic Park (1993), La Liste de Schindler (1993), Il faut sauver le soldat Ryan (1998) ou encore La Guerre des mondes (2005). En 2004, Steven Spielberg réalise un film qui est passé plus inaperçu mais qui mérite le détour : The Terminal.
  • Ce film, qui balance entre comédie, drame et romance, raconte l’arrivée à l’aéroport de New York-JKF d’un touriste originaire de Krakozie, Viktor Navorski, joué par Tom Hanks. Problème : au moment de passer l’immigration américaine, Viktor Navorski découvre avec stupeur sur les écrans de télévision qu’un coup d’État militaire vient de renverser le gouvernement. Les frontières de la Krakozie sont fermées et les autres nations refusent de reconnaître le nouveau régime. Résultat : le passeport de Viktor Navorski n’a plus aucune valeur et l’officier lui refuse l’entrée sur le territoire américain. Incapable de s’exprimer en anglais, Viktor Navorski n’a d’autre choix que de rester dans le terminal de l’aéroport, livré à lui-même.
  • L’histoire de The Terminal s’inspire directement de l’histoire de Mehran Karimi Nasseri, un demandeur d’asile iranien qui a passé 18 ans dans le terminal 1 de l’aéroport de Roissy-CDG, de 1988 à 2006. Malgré les tentatives de son avocat et des autorités, il avait fini par faire de Roissy sa maison, sombrant dans une sorte de folie. A l’époque, vous pouviez le croiser au niveau des boutiques du terminal 1, à peine caché derrière ses montagnes de cartons. Il a finalement été admis à l’hôpital en 2006 avant d’être pris en charge par un foyer de la communauté d’Emmaüs à Paris.

New York dans The Terminal

  • Quand on s’intéresse aux lieux de tournage de The Terminal, on découvre d’emblée une bizarrerie. Viktor Navorski arrive à New York sur un vol de United Airlines et, logiquement, il doit donc débarquer dans le terminal 7, le terminal utilisé pour les vols internationaux de United Airlines, de British Airways et des autres compagnies de l’alliance Oneworld. Or, j’ai beau avoir déjà parcouru le terminal 7, je ne reconnais pas les lieux à l’écran. La raison est toute simple : le terminal utilisé dans le film est en réalité un immense décor de cinéma créé pour l’occasion dans un hangar de l’aéroport régional de Palmdale, à une centaine de kilomètres au Nord de Los Angeles. Voilà New York transportée en Californie !
  • Tout aussi cocasse : plusieurs scènes extérieures ont été tournées à l’aéroport de Montréal-Mirabel. Là encore, New York est loin !
  • Mais, rassurez-vous, il reste quand même un peu de New York dans ce film. Après, une avalanche de péripéties, Viktor Navorski parvient finalement à passer la frontière américaine. Il prend alors un taxi et se dirige vers l’hôtel Ramada Inn, au 161 Lexington Avenue, entre 30th et 31st Street. Cette fois, l’hôtel existe bel et bien ! Il a toutefois changé de nom depuis et s’appelle désormais The Hotel @ New York City.
  • Viktor Navorski se rend au Ramada Inn pour rencontrer l’une des idoles de feu son père, le saxophoniste Benny Golson. Surprise : Benny Golson joue son propre rôle, à 75 ans. Autographe en poche, Viktor Navorski saute aussitôt dans un taxi.
  • Autre anomalie : à peine a-t-il démarré que le taxi file sur la 7th Avenue et approche de Times Square. On reconnaît notamment l’ancien Virgin Megastore, à l’angle de la 7th Avenue et de la 46th Street. Mais que fait le taxi à cet endroit ? En partant de 161 Lexington Avenue, le taxi aurait dû tourner vers l’Est pour prendre la 3rd Avenue puis remonter vers le Nord jusqu’à la 36th Street pour accéder à l’entrée du Queens Midtown Tunnel. Aucun taxi ne serait allé vers l’Ouest pour prendre la 7th Avenue et traverser la cohue de Times Square. Le pauvre Viktor Navorski est vraiment pris pour un touriste !

La bande annonce de The Terminal

La rencontre avec Benny Golson au Ramada Inn

L’affiche du film

affiche the terminal
L’affiche de The Terminal.

Qu’avez-vous pensé de ce film ?

Avez-vous aimé ce film ? Quelle est votre scène préférée ? On attend vos commentaires ci-dessous ou sur notre groupe Facebook Destination New York.

Posez votre question ou commentez cet article :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.