Les Hamptons, un petit paradis à l’écart de New York

0

Envie de quitter quelques temps la frénésie de la ville et découvrir les environs de New York ? En route pour les Hamptons, un petit coin de paradis à seulement quelques heures de New York.

Sag Harbor
Petite ville de Sag Harbor au Nord-Est des Hamptons. (Photo Jean-Baptiste)

Qu’est-ce que les Hamptons ?

  • Les Hamptons désignent une région située dans le Nord-Est de Long Island, dans l’État de New York.
  • Terre de pêcheurs, les Hamptons sont devenus, depuis les années 70, le repère estival de la classe aisée new-yorkaise. Le temps d’un week-end, les New-Yorkais viennent profitent de la mer et des 40 km de plages de sable blanc.

Comment se rendre dans les Hamptons ?

Suivant le temps que vous souhaitez consacrer aux Hamptons et votre budget, plusieurs moyens de transport sont disponibles :

En bus avec la compagnie Hampton Jitney

  • Cette compagnie de bus dessert les Hamptons au départ de 7 arrêts dans Manhattan et de 9 arrêts dans Brooklyn et Queens. Vous aurez alors la possibilité de descendre à l’un des 31 arrêts sur Long Island, dont Southampton, Sag Harbor, East Hampton et bien sûr Montauk, le terminus de la ligne. Un trajet New York-Montauk coûte 29 $ en réservant sur le site officiel ou 33 $ à bord du bus. Selon l’état du trafic, le trajet dure entre 3h30 et 4h. A bord, on vous proposera une petite collation et vous aurez accès au WIFI gratuitement.
  • Pour l’anecdote, Hampton Jitney propose un service de transport de petits colis, bien souvent utilisé par les riches new-yorkais (et parfois célèbres) qui ont leur maison secondaire dans les Hamptons ! Site officiel pour réserver : https://reservations.hamptonjitney.com/hjmobile/

En train avec la LIRR

  • Confortables et plutôt ponctuels, les trains de la compagnie LIRR (Long Island Rail Road) vous emmèneront dans les Hamptons en 3h environ. La gare de départ est Penn Station et les tarifs démarrent à 21,25 $.
  • Un voyage idéal pour vivre l’ambiance du film Eternal Sunshine of the Spotless Mind ! Consultez les horaires sur le site officiel de la LIRR : http://lirr42.mta.info/

En voiture de location

  • La location de voiture est idéale si vous souhaitez rester plusieurs jours sur place. C’est effectivement l’option qui vous donnera le plus de liberté et vous permettra de visiter les Hamptons à votre rythme.
  • Si votre vol retour de New York décolle de l’aéroport JFK, louez directement votre voiture à l’aéroport. Tous les loueurs sont regroupés au Federal Circle, accessible via l’Airtrain. Ainsi vous évitez de conduire en plein New York (ce qui peut être impressionnant au début) et vous serez plus rapidement au cœur de Long Island. Comptez entre 2h et 4h de temps de trajet en fonction de la circulation.

Avec un guide

  • Si vous avez peu de temps à consacrer aux Hamptons mais que vous voulez voir l’essentiel en une journée, la meilleure solution consiste à suivre un tour guidé. Vous partirez à 7h du matin de New York, découvrirez les principaux centres d’intérêts de la région avec un guide et reviendrez en début de soirée. Sur la route du retour, une halte shopping est organisée aux outlets de Riverhead. Cette excursion est disponible d’avril à octobre. Pour réserver, rendez-vous sur la page de réservation de la journée dans les Hamptons.

Que voir dans les Hamptons ?

Voici une petite sélection des lieux à ne pas manquer dans les Hamptons :

Montauk et son phare historique

  • Montauk est la ville située à l’extrémité Est de Long Island. C’était autrefois un village de pêcheurs, aujourd’hui c’est aussi une station balnéaire chic et très tendance qui garde un côté plus accessible que ses voisines Southampton ou East Hampton.
  • Le phare de Montauk est le plus ancien de l’État de New York : il date de 1797. N’hésitez pas à visiter son petit musée et à monter les 137 marches de son escalier en fer pour admirer la vue imprenable !
La phare de Montauk. (Photo Jean-Baptiste)

Southampton

  • C’est ici que de nombreuses célébrités et richissimes new-yorkais ont installé leur résidence secondaire ! La meilleure façon de découvrir cette ville est de flâner au gré des rues et de découvrir ici et là de splendides demeures.
  • Si vous souhaitez vous restaurer ou faire du shopping, rendez-vous sur l’avenue principale, Main Street, qui concentre la plupart des petits commerces, restaurants et cafés.
  • Et impossible de visiter Southampton sans passer par l’une des plus belles plages des États-Unis : Cooper’s Beach, qui figure au classement 2018 du magazine Forbes. Profitez du sable blanc sur des kilomètres, observez les surfeurs et les bodyboardeurs, et, si la mer n’est pas trop froide, osez un petit plongeon !
Les boutiques à Southhampton. (Photo Jean-Baptiste)

Sag Harbor

  • Sag Harbor se présente comme un petit village pittoresque situé au Nord des Hamptons. En vous promenant le long de la principale rue commerçante, vous ressentirez sans doute une ambiance très « Nouvelle Angleterre ». Tout comme à Southampton, n’hésitez pas à vous perdre dans les petites rues périphériques si vous souhaitez voir des maisons de rêve.
  • Et ne manquez pas de vous balader sur le charmant port qui mêle bateaux de pêche et yachts luxueux.
Vue du port de Sag Harbor. (Photo Jean-Baptiste)

Quand partir dans les Hamptons ?

  • Si vous avez un bon budget et que vous souhaitez vivre l’expérience Hamptons comme les New-Yorkais, privilégiez les mois de juillet et août. C’est aussi la meilleure période pour pouvoir profiter de l’océan. La température de l’eau baisse ensuite très vite à partir de septembre ! Attention cependant à réserver à l’avance votre hébergement et attendez vous à des prix très élevés.
  • Septembre et octobre sont des mois beaucoup plus tranquilles, avec des journées parfois plus fraîches, mais vous aurez plus de facilités à trouver un hébergement. En fin de saison, il est aussi courant que les restaurants proposent des promotions sur leur « Prix fixe menu », en français dans le texte, l’équivalent de notre formule en France.

Carte des Hamptons

Plus d’infos sur l’auteur

L’auteur de cet article ne s’est pas arrêté à New York… 😉 Pour suivre la suite des aventures de Jean-Baptiste, rendez-vous sur son blog GoTripPics.

Jean-Baptiste
Passionné de New York et de son marathon auquel j'ai participé en 2015, éternel grand voyageur, technophile dans l'âme et télépilote de drone.

Posez votre question ou commentez cet article :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.