Les pourboires

0

Contrairement à l'Europe, le service n'est pas compris à New York et vous devez l'ajouter sur la note. Ne pas le faire n'est pas seulement impoli : c'est voler le salarié qui vous a servi. Voici comment procéder.

pourboires new york
Les pourboires constituent les seuls revenus des serveurs !

Dans les restaurants

Les pourboires font partie de la vie quotidienne aux Etats-Unis : dès qu'il y a service, il y a pourboire.
Les pourboires font partie de la vie quotidienne aux Etats-Unis : dès qu’il y a service, il y a pourboire.
  • Soyons clairs : que vous soyez content ou mécontent du service, vous devez le payer ! Trop de Français ont tendance à s’affranchir du pourboire en prétextant que le « service était nul ». Là n’est pas la question : il y a une base de service à payer. En France, oseriez-vous retirer les 15% du service qui sont inscrits sur la note, parce que le serveur n’a pas été sympathique ?
  • Aux Etats-Unis, le pourboire dans les restaurants correspond à 15% de la note. Prenez le montant qui est indiqué sur la note et ajoutez 15%.
  • Ensuite, comme en France, vous pouvez ajouter un petit quelque chose en fonction de votre satisfaction. C’est là où le critère « le serveur a été sympa ou nul » joue. Aux Etats-Unis, ajoutez 5% supplémentaire si vous avez été content.
  • En revanche, vous n’avez aucun pourboire à donner dans les fastfoods et les delis où vous vous servez vous-même. Le pourboire implique d’être servi.

Dans les hôtels

  • Le bagagiste qui va prendre les bagages dans le coffre du taxi attend un pourboire. Comptez 1 à 2 dollars par bagage.
  • Donnez 1 dollar au portier lorsque celui-ci appelle un taxi pour vous et vous tient la porte du véhicule. N’essayez pas de monter dans le taxi sans rien donner : la porte pourrait se referme très violemment… Encore une fois, c’est une question d’usage aux Etats-Unis !
  • Si vous utilisez les services du concierge, pensez à le remercier avec un pourboire en conséquence : de 1 à 10 dollars en fonction du service rendu. Si vous lui demander simplement un plan de ville ou une rue, le pourboire est inutile. Il faut que ce soit un service (réservation d’une sortie, d’un restaurant…).
  • Pensez également à laisser un pourboire à la femme de chambre : de 1 à 2 dollars par jour, à placer bien en évidence sur le bureau ou la table de chevet.

Dans les transports

  • Ajoutez 15% du montant de la course dans les taxis.
  • Si vous prenez une navette entre l’aéroport et votre hôtel dans Manhattan, pensez à donner un pourboire au chauffeur au moment de descendre. Comptez de 2 à 5 dollars en fonction de votre satisfaction (un chauffeur qui vous aide à monter et descendre vos bagages pourra prétendre à un meilleur pourboire qu’un chauffeur qui reste vissé sur son siège…).

Dans les théâtres

De 2 à 5 dollars à l’ouvreuse. Les pourboires constituent leur seul rémunération…

J'ai fondé le blog ©New York en 1999. Objectif : vous aider à préparer au mieux votre voyage à New York ! N'hésitez pas à me contacter par e-mail à l'adresse didier@cnewyork.net. NOUVEAU : découvrez mon guide de 250 pages sur New York paru en novembre 2017 : Destination New York.

Posez votre question ou commentez cet article :