La fabuleuse histoire du biscuit Oreo né à New York

Le cookie Oreo est une institution aux États-Unis, au même titre que le Petit Beurre pour les Français et le Spéculoos pour les Belges. Découvrez l’étonnante histoire de ce biscuit rond, né sur le site du Chelsea Market.

oreo biscuit
Le cookie Oreo est l'un des biscuits les plus connus aux États-Unis. (Photo DR)

Lors de votre séjour à New York, vous passerez certainement par le Chelsea Market, un grand marché couvert qui borde la promenade de la High Line. C’est l’occasion pour vous de lever le voile sur le biscuit le plus new-yorkais de la Big Apple : l’Oreo Cookie !

La biscuiterie Nabisco, fer de lance du biscuit à New York

  • Le Chelsea Market, ouvert en 1997, est relativement récent pour New York. Il doit son style architectural aux nombreuses biscuiteries qui s’y implantèrent dès le milieu du 19ème siècle. Ces entreprises étaient ainsi stratégiquement placées près des quais de la rivière Hudson et du quartier du Meatpacking.
  • Nabisco (ou National Biscuit Company), également surnommée le « conglomérat du cracker » par ses détracteurs, contribua largement à l’expansion du site en s’étendant dans 19 bâtiments. En 1912, l’usine new-yorkaise de Nabisco invente alors le biscuit sandwich Oreo. Le début d’une grande aventure !
  • Pourtant l’Oreo n’est pas une nouveauté… Même s’il l’a supplanté, le concept Oreo d’un double biscuit rond relié par une crème vanille a été pour la première fois mis sur le marché par la marque Hydrox. Nabisco, voulant concurrencer cette marque, créa sa propre version brevetée en mars 1912. Ironie de l’histoire, l’Hydrox est aujourd’hui perçu comme une pâle copie du Oreo !

Que signifie le nom Oreo ?

  • Le nom Oreo, serait-il français ? C’est en tout cas ce que dit la légende. La théorie est la suivante : les deux premières lettres désigneraient le mot « or », le « re » viendrait du mot anglais « cream » (crème) et le « o » final du mot « chocolat ». Personne ne saura vraiment le fin mot de cette histoire.
  • Autre lien avec la France : il existe un Oreo spécialement conçu pour fêter le 14 juillet avec les couleurs du drapeau tricolore.

Partez à la chasse aux Oreos

  • Si Nabisco a quitté le Chelsea Market depuis longtemps, le biscuit reste évidemment indissociable du lieu. Au beau milieu du Chelsea Market, vous trouverez ainsi une fresque représentant le célèbre biscuit.
  • Rendez-vous aussi à l’angle de la 9th Avenue et de la 15th Street. Ça y est, vous voilà dans la rue des Oreo ! Dénommée en anglais « Oreo Way », il s’agit du lieu fondateur des Oreo dans le bâtiment du Chelsea Market. A l’époque, ce site était idéal car proche des quais pour l’acheminement des marchandises mais pas seulement. L’usine se trouvait non loin du quartier du Meatpacking (le quartier des abattoirs), d’où les restes de gras de porc étaient utilisés comme corps gras dans la production de biscuits…

Et vous comment le mangez-vous ?

  • Depuis sa création, plus de 450 milliards de biscuits Oreo ont été vendus dans le monde. Vous pouvez désormais en trouver dans plus de 100 pays.
  • Si les femmes ont tendance à la manger en séparant le biscuit de la crème, les hommes eux le croquent tout court. Les puritains vous diront de finir le biscuit en le trempant dans du lait. Aujourd’hui vous trouvez le biscuit cacaoté en glace, en milkshake, en mousse… Dans certaines foires aux États-Unis, on le trouve même en version frite (Fried Oreo). Bref, en termes d’expériences culinaires, il n’y a pas de limite avec ce biscuit fourré.

Une idée originale de souvenir à ramener de New York

  • Comme peu de gens connaissent l’histoire du biscuit Oreo, pourquoi ne pas en ramener en souvenir pour votre famille et vos amis ? Ce sera l’occasion de raconter quelques anecdotes du Chelsea Market.
  • Où acheter des Oreo ? Rien de plus simple : vous en trouverez absolument partout dans les magasins proposant de l’alimentation. Personnellement, les mini Oreo ont ma préférence avec un bon American Coffee.
fried oreo
L’Oreo fris ! (Photo Cla1402group4)

Posez votre question ou commentez cet article :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.