L’hôtel Waldorf Astoria de New York ferme pour travaux

0

L'emblématique palace de New York va être complètement modifié pour accueillir en priorité des appartements de luxe.

waldorf astoria new york
La façade du mythique hôtel Waldorf Astoria de New York.

C’est un hôtel de légende qui s’apprête à disparaître ! Les nouveaux propriétaires chinois de l’hôtel Waldorf Astoria ont annoncé sa fermeture à partir du 1er mars 2017 pour au moins 2 ans de travaux. Un chantier qui inquiète car l’objectif n’est pas de rénover l’hôtel purement et simplement mais de transformer radicalement le vénérable immeuble.
Le projet entend développer le volet immobilier, avec la création d’appartements de luxe qui seront mis en vente. La partie hôtelière devrait quant à elle être fortement réduite.
Des boutiques de luxe devraient également être aménagées au rez-de-chaussée, en lieu et place des fastueuses parties communes. Sur son compte Twitter, le Waldorf Astoria se veut toutefois rassurant mais l’hôtel ne communique pas clairement sur ses plans.

Marylin Monroe, Barack Obama et Nicolas Sarkozy

Waldorf Astoria
Dans les couloirs du Waldorf Astoria. (Photo Ella)

Posé sur Park Avenue, à quelques pas de Grand Central Terminal, l’hôtel Waldorf Astoria était l’un des palaces les plus célèbres à New York. Ce somptueux bâtiment Art Déco de 1400 chambres avait ouvert en 1931 et il a accueilli les plus grandes stars, têtes couronnées et hommes d’Etat de la planète. Parmi les habitués : Marylin Monroe, Angelina Jolie avec Brad Pitt, Barack Obama ou encore l’ancien président français Nicolas Sarkozy.
L’hôtel Waldorf Astoria a été racheté en 2014 par la société d’assurances chinoise Anbang à la chaîne hôtelière américaine Hilton pour près de 2 milliards de dollars. Le début de la fin pour l’hôtel puisque, suite à ce rachat, Barack Obama avait annoncé ne plus vouloir y mettre les pieds. La Maison Blanche voulait ainsi éviter tout risque d’espionnage de la part des services secrets chinois…
Le Waldorf Astoria était aussi fréquenté par les touristes, qui pouvaient librement apprécier son magistral hall d’entrée. Chaque dimanche, le brunch affichait complet. D’ailleurs, je vous invite à lire le récit d’Ella, qui a eu la chance de s’offrir le brunch du Waldorf Astoria. Tout cela devrait bientôt faire partie du passé…

Posez votre question ou commentez cet article :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.