Le Chrysler Building de New York a un nouveau propriétaire

1

La vente du célèbre building de New York a tourné au fiasco pour ses anciens propriétaires. Ils ont dû se résoudre à accepter une perte... monumentale.

chrysler building new york
Au pied du Chrysler Building. (Photo Didier Forray)

Mis en vente en janvier 2019, le Chrysler Building a déjà trouvé preneur ! Le Wall Street Journal annonce que le célèbre building de New York a été cédé pour 150 millions de dollars au fonds immobilier new-yorkais RFR Holdings, dirigé par Aby Rosen. RFH Holdings possède déjà le Seagram Building et la Lever House à New York, ainsi qu’un important portefeuille immobilier aux États-Unis et en Israël. Un investisseur étranger est également de la partie, en restant toutefois anonyme.
Le prix annoncé apparaît en tout cas comme une grosse surprise. Le Chrysler Building avait été racheté en 1997 par le groupe immobilier new-yorkais Tishman Speyer pour environ 250 millions de dollars. En 2008, Tishman Speyer avait même revendu 90% de ses parts, soit 800 millions de dollars, à un fonds des Émirats Arabes Unis, Mubadala Development Company. On était alors en pleine euphorie immobilière à New York !

Le Chrysler Building vendu à perte pour 2 raisons

Tishman Speyer et le fonds d’Abu Dhabi réalisent aujourd’hui une très très mauvaise affaire. Mais alors pourquoi avoir accepté de vendre le Chrysler Building à perte ? La première raison tient au marché de l’immobilier de bureaux à New York : les nouveaux buildings neufs ne cessent de pousser et l’intérêt pour de vieux bâtiments, même historiques, s’est écroulé. Les entreprises veulent en effet de grands et vastes open spaces, lumineux et fonctionnels. Tout l’inverse du Chrysler Building.
Le Chrysler Building souffre notamment de l’ouverture des complexes du World Trade Center et d’Hudson Yards. Et à deux pas du Chrysler Building, de part et d’autre de Grand Central Terminal, le Grand Hyatt New York va être détruit pour construire un immeuble flambant neuf tandis que la tour de bureaux One Vanderbildt prépare son ouverture en 2021…

Une petite ligne dans le contrat…

L’autre raison tient à une petite ligne dans le contrat de propriété du Chrysler Building. Le propriétaire de l’immeuble doit effectivement lui-même verser une location à l’université de Cooper Union, qui reste propriétaire du terrain sur lequel est construit le Chrysler Building. Or, le prix du terrain explose à New York ! La location s’élevait à près de 8 millions de dollars l’an dernier et elle est passée à près de 33 millions de dollars par an jusqu’à 2027.
Alors que le Chrysler Building a du mal à trouver des occupants, on comprend que Tishman Speyer et le fonds émirati ait préféré s’en défaire au plus vite ! Reste à savoir maintenant comment le nouveau propriétaire va rentabiliser son investissement…

1 commentaire

Posez votre question ou commentez cet article :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.