Les 10 angoisses de celui qui visite New York pour la première fois

10

Depuis la création de ce site en 1999, je ne compte plus les questions auxquelles j'ai répondu. De quoi vous dresser la liste des 10 inquiétudes les plus courantes !

La statue de la Liberté à New York
Miss Liberty vous attend ! Alors pas de panique ! (Photo Didier Forray)

1/ Le passage de la douane américaine est-il aussi horrible que ça ?

  • Avant même de poser le pied à New York, nombre de futurs visiteurs angoissent à l’idée de passer l’immigration américaine. Tout le monde a en tête une mésaventure racontée par un proche ou lu sur Internet. Pourtant dans 99,9% des cas, le passage de l’immigration américaine se fait sans aucun problème. Il suffit de répondre honnêtement aux questions, de ne pas faire de blagues et de faire ce qu’on vous demande (poser les doigts pour les empreintes et regarder la caméra pour la photo).
  • Sur les milliers de touristes qui débarquent chaque jour dans les 3 aéroports de New York, très très rare sont ceux qui ont des problèmes à l’arrivée. Et si vous avez encore des craintes, je vous invite à lire cet article que j’ai écrit sur les 5 conseils pour passer l’immigration américaine.

2/ Comment aller de l’aéroport à Manhattan ?

  • Après la douane, l’autre grande inquiétude concerne le trajet entre les aéroports et le centre de Manhattan. Là encore, vous devez être parfaitement rassuré : comme je vous le disais plus haut, plusieurs milliers de touristes débarquent chaque jour dans les trois aéroports new-yorkais mais aucun ne se retrouve bloqué à l’aéroport !
  • A New York, les choses sont même parfaitement organisées : vous aurez le choix entre plusieurs moyens de transports, selon votre budget. Pour faire votre choix et préparez à l’avance votre transfert, rendez-vous dans la rubrique Transferts aéroport à New York.

3/ Est-ce que New York est une ville sûre ?

  • A force de regarder des séries policières mettant en scène des Experts Manhattan, on finit par croire que New York est un coupe-gorge terrible. Certains ont aussi en tête la criminalité galopante des années 60, lorsque les gangs s’affrontaient dans le Bronx et que personne ne traînait le soir dans Times Square. Il faut savoir que New York a radicalement changé et même un quartier autrefois sensible comme Harlem est devenu beaucoup plus paisible. D’ailleurs, lorsque l’ancien président Bill Clinton a voulu installer ses bureaux à New York, c’est à Harlem qu’il est installé.
  • Maintenant, à l’inverse, il ne faut pas visiter New York en étant naïf. New York reste une grande ville avec ses petits délinquants et ses pickpockets. Le seul conseil qui vaille c’est de rester vigilant et de faire attention à ses affaires comme dans n’importe quelle ville européenne !

4/ J’ai peur de me perdre dans les rues de New York

  • Avec une superficie de 790 km², New York est loin du petit village. Et souvent, sur le forum, j’ai lu des messages de futurs visiteurs inquiets devant cette métropole près de 8 fois plus grande que Paris. Deux choses pour que vous soyez rassuré complètement. Premièrement, en tant que touriste, vous allez vous concentrer sur Manhattan, le cœur de New York. Or Manhattan est une île et les rues sont parfaitement organisées en quadrillage. Il n’y a que la partie tout au Sud de Manhattan qui est plus tortueuse mais vous aurez vite des points de repère, notamment la tour One World Trade Center, qui guide tout ceux qui se perdent dans SoHo 😉
  • Second élément à savoir : les New-yorkais sont toujours prêts à vous aider à trouver votre chemin. Une anecdote personnelle : alors que j’ouvrais mon plan pour voir ce que j’allais bien pouvoir visiter ensuite, voilà qu’un New-yorkais s’approche et me demande où je vais. Devant autant de bonne volonté, j’ai demandé un monument au hasard, histoire de lui faire plaisir de rendre service ! Vous verrez, c’est automatique : en sortant un plan de votre proche et en gardant le nez en l’air, vous n’attendrez pas longtemps avant que quelqu’un vous propose son aide !

5/ J’ai peur de me perdre dans le métro

  • Quand on n’a jamais pris le métro à New York, on a besoin d’un petit moment d’adaptation au début. Le temps de comprendre qu’il existe des rames dites « Express », qui sautent certaines stations pour gagner du temps, et des rames dites « Local », qui desservent toutes les stations. Rassurez-vous, les trains sont parfaitement indiqués sur les quais et le plan du métro est lui aussi parfaitement clair : les stations marquées d’un rond noir sont les stations uniquement desservies par les rames Local alors que les stations marquées d’un rond blanc sont desservies par tous les trains.
  • Après un ou deux trajets, vous aurez vite compris le truc et vous vous sentirez comme un vieux New-yorkais ! Pour plus d’infos, jetez un œil à cette page consacrée au métro de New York.

6/ Comment faire pour se débrouiller quand on parle pas anglais ?

  • C’est une autre question récurrente sur le forum : comment faire pour se faire comprendre quand on ne parle pas autre chose que le français ? Évidemment, c’est bien plus simple si on maîtrise quelques mots d’anglais mais j’ai vu nombre de touristes partir à New York sans parler un seul mot d’anglais. Et tous ont passé un séjour formidable. D’abord parce que les New-Yorkais ont l’habitude des touristes et que la langue des signes fonctionnent très bien.
  • Ensuite, il n’y a pas forcément besoin de parler. Si vous avez un pass pour les musées et monuments, il vous suffit de le donner à la caisse pour qu’on vous donne un ticket. Puis vous faites vos visites. Pour les repas, il suffit de montrer sur le menu le « burger », le « sandwich » ou la « pizza » que vous voulez.
  • Et dans les hôtels ? Il suffit de présenter votre réservation imprimée pour que l’on vous remette vos clés de chambre. Encore une fois, les New-Yorkais voient défiler les touristes par millions chaque année et tout le monde ne parle pas anglais !

7/ J’ai peur d’être malade et de ne pas pouvoir me soigner

  • Certains visiteurs sont souvent angoissés parfois à l’idée d’être malade à New York et de ne pas pouvoir se soigner. Oubliez toutes vos craintes : New York est une ville moderne et il y a tout ce qu’il faut en matière de santé ! Vous ne débarquez pas au beau milieu du désert de Gobi ! Au contraire, vous trouverez nombre de médicaments accessibles sans ordonnance dans les « drugstores » new-yorkais. Au passage, vous reconnaîtrez d’ailleurs beaucoup de marques que vous connaissez en Europe.
  • Et si jamais les choses se gâtent, on vous orientera facilement vers un médecin ou un dentiste. La seule chose dont vous avez besoin à New York c’est de vérifier que vous êtes assuré pour la durée de votre voyage. A voir avec votre assureur avant le départ ou avec votre banque, dans le cas de certaines cartes bancaires.

8/ J’ai peur de ne pas emporter les bons vêtements

  • La météo annonçait 15°C mais les températures ont chuté et, avec le vent, vous avez froid ? Pas de problème : il suffira de faire un petit tour dans un des innombrables magasins de New York ! Idem si vous avez oublié votre rasoir, vos cartes mémoires pour votre appareil photo ou un chargeur de batterie pour votre portable. Vous trouverez absolument TOUT à New York ! En plus, les prix sont largement plus compétitifs qu’en Europe, notamment pour les vêtements et la high-tech.
  • Pour votre deuxième séjour à New York, vous risquez même de faire exprès d’oublier vos affaires pour pouvoir refaire votre garde-robe sur place ! Et pour mettre de côté des adresses, jetez un œil à mon guide shopping à New York.

9/ J’ai peur de ne pas avoir changé assez d’argent

  • Vous avez beau avoir tenté de faire un budget avant votre départ, il est toujours difficile de savoir précisément combien on va dépenser sur place. D’abord parce que ce sont les vacances et qu’on a envie de se faire plaisir. Et voilà que l’on achète tel ou tel souvenir qui n’était pas prévu au programme… Au bout de quelques jours, on se rend alors compte que la réserve de dollars a fondu. Pour éviter d’avoir à se serrer la ceinture faute de dollars, je vous conseille deux choses : emportez au moins deux cartes bancaires internationales (Visa ou Mastercard) et demandez à votre banquier de relever provisoirement leur plafond. Ainsi, en cas de manque de dollars, vous pourrez facilement retirer de l’argent aux distributeurs new-yorkais.
  • Un dernier conseil : pour éviter de laisser trop de frais à la banque, mieux vaut retirer peu souvent mais de grosses sommes à chaque fois que retirer souvent de petites sommes.

10/ J’ai peur de ne pas avoir le temps de tout faire

  • Voilà bien la seule angoisse que je ne pourrai pas lever… Car même si vous restez 1 ou 2 mois à New York, vous trouverez toujours le temps aussi court et, au bout de compte, il y a aura quantité de choses encore à faire. Mais n’est-ce pas plutôt bon signe ? Plutôt que de voir le verre à moitié vide, voyez plutôt le verre à moitié plein en vous disant que vous avez encore plein d’excuses pour multiplier les séjours à New York.
  • Pour votre premier séjour, faites-vous un petit programme avec les choses que vous voulez absolument voir puis, une fois que ces lieux sont faits, le reste ne sera que du bonus. Et vous garderez encore plein de choses à voir pour les voyages suivants. Car une chose est sûre : si vous êtes allé à New York, vous y retournerez un jour !
J'ai fondé le blog ©New York en 1999. Objectif : vous aider à préparer au mieux votre voyage à New York ! N'hésitez pas à me contacter par e-mail à l'adresse didier@cnewyork.net. NOUVEAU : découvrez mon guide de 250 pages sur New York paru en novembre 2017 : Destination New York.

10 commentaires

  1. J’y vais bientôt… Merci pour ces infos pratiques!
    Il est vrai que l’on s’inquiète parfois beaucoup pour des choses toutes bêtes…
    Moi par exemple, j’ai peur de prendre l’avion, en ce qui me concerne, mais c’est un autre problème!

  2. merci, le meilleur site que je parcourt depuis que je recherche des info pour préparer le voyage familial d’avril.Très complet. Explicite ….
    je reviendrais peut être pour un détail vers vous, mais surtout je ne manquerais pas de revenir vous donner mes impressions a mon retour;
    me conseillez vous de prendre un Greeter français pour une visite, lui laisser le choix de la visite, ou ?
    merci bonne journée

  3. Bravo pour cette rubrique et votre site en général !
    Cette lecture a été un vrai soulagement, nous allons partir à NY sans inquiétudes.
    Merci beaucoup.

    • Merci pour votre message ! Surtout, je suis ravi de voir que vous partirez rassurés 🙂 Tout va bien se passer ! Bon voyage à New York !!! 🙂

  4. Tellement angoisseée que j’ en fait des cauchemars! J’ étais prête à tout annuler! Je n’ aurais jamais pensé trouver ces réponses en tapant  » angoisse voyage à New York » …
    Merci pour ces conseils tellement rassurants !

Posez votre question ou commentez cet article :