AirBnb adopte de nouvelles règles à New York

0

Sous la pression de l'Etat et de la ville de New York, la plateforme de location d'appartements prévoit de nouvelles dispositions uniquement pour New York.

New York depuis l'Empire State building airbnb
New York depuis l'Empire State building. (Photo Monica Volpin)

AirBnb est sous pression ! La plateforme de location d’appartements entre particuliers a décidé d’adopter de nouvelles règles à New York pour marquer sa volonté de coopérer avec les autorités new-yorkaises et tenter d’empêcher la ratification d’une nouvelle loi adoptée en juin 2016 par le Sénat de l’Etat de New York.
Le gouverneur de l’Etat de New York, Andrew Cuomo, doit effectivement signer une nouvelle loi qui prévoit de rendre illégal le fait de publier une annonce sur le site pour mettre en location un appartement pour une durée de moins de 30 jours. A New York, il est effectivement illégal de louer un appartement pour moins de 30 jours, sauf si le propriétaire y réside en même temps que ses hôtes ou sauf si l’immeuble comporte moins de 3 appartements. Une règle largement bafouée depuis des années : une étude estime que plus de 55% des locations proposées par AirBnb à New York sont illégales.

Un seul appartement en location par propriétaire

Alors que le gouverneur de l’Etat de New York doit donc ratifier la nouvelle loi, AirBnb propose donc un compromis de dernière minute.
A partir du 1er novembre 2016, AirBnb n’acceptera désormais plus qu’un seul appartement par propriétaire. En clair, un propriétaire qui met deux appartements ou plus en location sur la plateforme devra se résoudre à n’en présenter qu’un seul sur le site. Pour les touristes, cette disposition va grandement changer les choses car cette mesure devrait réduire fortement l’offre de location : de nombreux investisseurs ont en effet acheté plusieurs appartements à New York avec pour objectif de les rentabiliser plus efficacement en les mettant en location en courte durée.
AirBnb s’engage également à exclure définitivement les propriétaires qui ne respectent pas les règles de façon répétée. Le site se dit prêt aussi à collecter les taxes de séjour pour le compte de la ville de New York. Autre proposition concrète : AirBnb s’engage à créer et à tenir à jour une base de données des propriétaires qui louent leur bien à New York. Une base de données que les autorités pourront consulter pour vérifier que les propriétaires remplissent bien leurs obligations fiscales.

Louer un appartement sur AirBnb est-il légal ?

A voir si ces propositions de dernière minute inciteront le gouverneur de l’Etat de New York a repoussé la signature de la nouvelle loi ? Andrew Cuomo a jusqu’au 29 octobre 2016 pour ratifier ou non la nouvelle loi.
En attendant, je ne peux que vous recommander de vous conformer à la loi new-yorkaise si vous souhaitez louer un appartement à New York. Voici les 3 cas autorisés pour louer un appartement à New York :

  • Soit louer un appartement pour plus de 30 jours.
  • Soit louer un appartement dans un immeuble de moins de 3 appartements.
  • Soit louer une chambre chez l’habitant et résider dans l’appartement en présence du propriétaire.

Autre solution si vous souhaitez disposer d’un appartement avec cuisine : réserver votre séjour dans un appart’hôtels. L’offre en la matière commence à s’étoffer. Vous trouverez une liste d’appart’hôtels dans l’article Louer un appartement sur AirBnb est-il légal à New York ?

Posez votre question ou commentez cet article :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.