La loi contre AirBnb entre en vigueur à New York

3

L’Etat de New York veut en finir avec les locations d'appartement illégales sur Airbnb. Une nouvelle loi entre en application ! Voici ce qui change.

annonce pour un logement AirBnb à New York
Une annonce manifestement illégale pour un logement entier à New York.

Le gouverneur de l’Etat de New York a tranché. Andrew Cuomo avait jusqu’au 29 octobre pour signer ou non la nouvelle loi destinée à encadrer les locations sur AirBnb et il vient déjà de la signer.

Que prévoit la nouvelle loi ?

Cette nouvelle loi renforce une loi de 2010 qui devait encadrer la location d’appartements à New York mais qui était passablement ignorée par toutes les plateformes de locations d’appartements, AirBnb en tête.
Cette fois, la nouvelle loi s’attaque directement au porte-monnaie des propriétaires. Les propriétaires qui publient une annonce sur AirBnb pour mettre en location un appartement à New York pourront être condamnés à une amende allant jusqu’à 7500 dollars si leur annonce propose la location de leur appartement pour une durée de moins de 30 jours alors qu’ils ne sont pas présents dans l’appartement pendant la durée du séjour des locataires.
La nouvelle loi prend effet immédiatement !

Dans quels cas les locations d’appartements sont autorisés ?

L’Etat de New York prévoit uniquement 3 cas dans lesquels une location d’appartement est légale à New York :
– si la location est supérieure à 30 jours.
– si la location est inférieure à 30 jours mais que le propriétaire est présent dans son appartement pendant toute la durée du séjour du locataire. Il s’agit donc de louer une chambre chez l’habitant et non plus de louer un appartement pour soi.
– si l’appartement se trouve dans un immeuble qui compte moins de 3 appartements, un cas très rare dans Manhattan.

Quelles sont les conséquences pour les touristes ?

L'offre sur AirBnb va se réduire
L’offre sur AirBnb va se réduire.

Avec cette nouvelle loi qui s’attaque à la publication des annonces, l’Etat de New York s’attaque aux propriétaires et aux agences de location qui louaient sans respecter la loi de 2010. La simple publication d’une annonce qui ne respecte pas la loi constitue une infraction.
La conséquence est simple : cette fois, nombre de propriétaires et de sociétés de location retireront leurs appartements de sites comme AirBnb pour se tourner soit vers la location de longue durée, au-delà de 30 jours, soit pour revenir vers la location classique à des New-yorkais.
Surtout, il va devenir de plus en plus difficile de trouver un appartement à louer pour la semaine, rien que pour soi. Ou alors il va falloir trouver la perle rare, au fin fond de Brooklyn ou de Queens. Autre solution : accepter de partager l’appartement avec le propriétaire et se contenter d’une chambre chez l’habitant. Ceux qui sont intéressés par un appartement pour pouvoir avoir leur propre cuisine pourront aussi se rabattre sur les appart’hôtels. En tout cas, les touristes vont devoir s’adapter.

Pourquoi l’Etat du New York a adopté cette loi ?

L’Etat et la ville de New York veulent remettre des appartements sur le marché de la location pour les New-yorkais. New York attirant toujours plus d’habitants, le marché de l’immobilier est tendu et, depuis quelques années, de nombreux propriétaires préféraient louer leur appartement à la semaine à des touristes plutôt que de le louer au mois à des New-yorkais. Une situation qui ne peut plus durer pour les autorités. Cela explique l’acharnement sur AirBnb et les plateformes de location saisonnière et le fait que l’Etat de New York n’a aucune intention de lâcher du lest.
D’ailleurs, le procureur de l’Etat de New York avait révélé suite à une enquête que 37% des appartements loués à New York pour du court terme étaient gérés par des sociétés spécialisées dans la location saisonnière. Autre chiffre : AirBnb propose 45 000 appartements à New York et a déjà supprimé 3000 appartements de son inventaire. Pas suffisant pour l’Etat de New York.

Comment va réagir AirBnb ?

De son côté, AirBnb avait bien tenté d’amadouer le gouverneur de New York en proposant, la semaine dernière, de mieux encadrer les locations saisonnières. Les propositions de dernière minute n’ont donc pas suffit. Désormais, AirBnb entend faire appel de la nouvelle loi. Une procédure qui n’a que très peu de chance d’aboutir, au vu de la volonté du Sénat de l’Etat de New York sur la question.
Reste maintenant à attendre les premières amendes adressées aux propriétaires. La nouvelle loi s’appliquant immédiatement, les choses pourraient aller très vite !

Que faire si vous avez déjà loué un appartement sur AirBnb ?

Compte tenu de l’entrée en application de cette nouvelle loi, de nombreux propriétaires vont retirer leur appartement d’AirBnb et cesser la location de courte durée pour les touristes. Pas sûr non plus qu’ils prennent le risque de louer à des touristes alors que les amendes vont commencer à tomber.
Mon conseil : prenez les devants en réservant un hôtel avec annulation possible jusqu’à la veille de votre arrivée. Ainsi, si jamais le propriétaire annule finalement votre séjour dans son appartement, vous aurez une solution de secours et vous n’aurez pas à chercher un hôtel à la dernière minute.

3 commentaires

  1. Je comprends le pourquoi mais personnellement nous attendions avec hâte notre voyage à New York en septembre et après 2 annulation en 2 jours, nous sommes un peu désespérée. Nous n’avons pas de budget au tarif des appartiens !!

  2. nous avons subi une arnaque airbnb a new York . Quand nous sommes arrives avec la clef de l appartement le concierge a refuse de nous laisse monter dans l’appartement , loué par un chinois n étant pas à NewYork.Nous avons du trouve un hôtel au dernier moment . double frais.

    • Je lis seulement votre mésaventure à New York… J’espère que la suite du séjour s’est mieux passée ? Et que vous avez pu obtenir le remboursement suite à cette arnaque !

Posez votre question ou commentez cet article :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.