J’ai visité pour vous… le musée de l’Empire State Building à New York

0

Le 2ème et 80ème étage de l'Empire State Building ont été complètement remodelés fin 2019. Ces nouvelles installations offrent une expérience interactive et ludique. L'équipe de CNewYork a fait la visite pour vous !

empire state building new york
L'Empire State Building rouvre ses portes au public ! (Photo DR)

Triomphant sur la 34ème avenue, entre la 5ème et la 6ème avenue, l’Empire State Building attire tous les regards. C’est toujours un plaisir de visiter ce gratte-ciel iconique de New York et de s’enivrer de la ville en surplombant ses buildings. La construction du building de 443 mètres de haut a commencé à la fin 1929 pour s’achever en 1931. Aujourd’hui, une nouvelle exposition met en lumière le gigantisme du projet de l’époque. Visite !

Le 2ème étage célèbre la prouesse architecturale de l’Empire State Building

  • L’exposition au 2ème étage vous raconte la construction du célèbre building. Vous apprendrez ainsi que les travaux ont été menés en seulement 18 mois, sur le site de l’ancien hôtel Waldorf-Astoria. Le bâtiment a ouvert ses portes le 1er mai 1931, avec 45 jours d’avance sur le planning prévu. Imaginez la stupéfaction du public d’alors face à cette prouesse technique.
  • C’est grâce à l’organisation infaillible des frères Starret et de l’ingénieur en chef Homer Balcom que le pari fut tenu avec brio ! Il ne fallut pas moins de 3500 ouvriers, souvent d’origine irlandaise et italienne, et 7 millions d’heures ouvrées pour achever la construction de l’Empire State Building. La standardisation et organisation de chaque tâche explique la vitesse de sa construction. Au plus fort de l’année 1930, un étage était achevé par jour !
  • L’exposition du 2ème étage vous plonge d’ailleurs au cœur des travaux… Vous pourrez voir de jeunes ouvriers travailler à assembler rivets et barres métalliques, à plusieurs centaines de mètres au-dessus du vide. Profitez-en pour faire une petite pause avec eux sur un banc lors d’une expérience immersive. Plus besoin de se précipiter au 86ème étage pour la vue. Vous voilà au cœur de l’action, aux côtés de ces artisans qui ne connaissaient pas le vertige. De nombreuses photographies d’archives en noir et blanc illustrent la réception du public lors de la présentation de cette structure art déco typique.
  • L’imaginaire collectif se construira au fur et à mesure des films comme King Kong. Ne manquez pas la salle avec le fameux gorille… N’hésitez pas à vous jeter sur les mains de King King et à poser comme Fay Wray, l’héroïne du film. Parfait pour alimenter votre compte Instagram !

Le 2ème étage révèle les occupants célèbres et visiteurs de l’Empire State Building

  • En 1931, le taux d’occupation du bâtiment était bien inférieur à celui escompté par Al Smith, le responsable de la construction et du développement de l’Empire State Building. Deux ans après le krach boursier de 1929, peu d’entreprises avaient les moyens de s’installer dans ces locaux rutilants. Ainsi naquit le surnom moqueur « d’Empty State Building » (Le bâtiment de l’Etat vide). Seulement 20 locataires avaient pris possession des lieux à l’inauguration du building. A une époque où le complexe immobilier du Rockefeller Center proposait également des bureaux, les promoteurs de l’Empire State Building eurent une idée… lumineuse : laisser les lumières allumées nuit et jour pour donner une fausse impression d’occupation.
  • Depuis, l’Empire State Building a occupé le première rôle dans de nombreux films incarnant l’essence de la ville de New York. Une salle remplie d’écrans présente des extraits de ces classiques comme Elle et Lui, James et la grosse pêche  ou encore Spiderman.
  • Aujourd’hui le bâtiment est occupé par de grandes entreprises comme Linkedin, Expedia, JCDecaux, Coty et Shutterstock, ainsi que l’association humanitaire Human Rights Watch. L’agencement de leurs bureaux est moderne avec des open-spaces, des plantes et des œuvres d’art. Pour vous en rendre compte, aposez votre œil contre les œillères ! A travers ces trous de souris, vous pourrez apercevoir à quoi ressemblent tous ces bureaux. C’est une des nouveautés du 2ème étage ! Vous aurez également l’occasion de reconnaître vos stars préférées prises en photo au 86ème étage.

Le 80ème étage : le préliminaire de l’observatoire extérieur

  • Le 80ème étage de l’Empire State Building se présente désormais comme un mini observatoire en soi. Vous y aurez un prélude de la vue qui vous attend au 86ème étage derrière des fenêtres vitrées. Admirez l’incroyable reproduction de la skyline par l’artiste Stephen Wiltshire.
  • Cap ensuite sur la plateforme d’observation du 86ème étage. Vous voilà à 320 mètres au dessus du sol ! Pour beaucoup de New-Yorkais, visiter l’observatoire de l’Empire State Building était un must en 1931. Et le gratte-ciel fut longtemps le plus haut building de New York.
  • Avant 1931, le titre de plus haut building de New York était détenu par le Chrysler Building. A l’époque, le Chrysler avait défrayé la chronique en cachant la construction de son antenne afin de rafler le titre du plus haut building de New York au 40 Wall Street (aujourd’hui le Trump Building que l’on peut apercevoir lors de la visite Sud de Manhattan). Il faudra attendre 1971 pour que la tour Sud du World Trade Center détrône l’observatoire de l’Empire, du haut de son 107ème étage à plus de 400 mètres au-dessus du sol.
  • Avec toutes ces nouveautés, et cette exposition interactive et riche en informations, voici de quoi passer deux fois plus de temps dans l’Empire State Building. Une visite encore plus mythique !

L’exposition en vidéo

Pour réserver vos billets à l’Empire State Builing

  • Pour acheter vos billets entrées, en français et en euros, rendez-vous sur le lien vers les billets pour l’Empire State Building.
  • Pour faire des économies, notez que l’entrée à l’Empire State Building est comprise dans le New York City Pass, le New York Explorer Pass, le Go New York Pass et  le New York Pass. Ces pass ont d’ailleurs l’avantage de vous permettre de ne pas passer par la caisse des billets et de sauter une étape dans la file en allant directement à l’entrée de l’exposition. Pratique pour gagner du temps ! Petit plus à savoir : le New York City Pass vous permet même de monter deux fois dans la même journée, pour voir la vue de jour ET la vue de nuit. Une exclusivité très appréciée !

Aucun article à afficher

Posez votre question ou commentez cet article :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.