Les 5 questions qu’on peut vous poser à l’immigration américaine

48

A votre arrivée à New York, vous devrez passer devant un officier de l'immigration. Pour vous préparez, voici les principales questions qu'il risque de vous poser.

immigration américaine
Un officier de l'immigration surveillant la file d'attente. (Photo US Customs)

Votre avion vient de se poser à New York mais, avant que votre séjour ne commence vraiment, il reste une dernière étape : passer devant un officier de l’immigration. C’est lui qui vous autorisera, ou non, à entrer sur le territoire américain.
Pas de panique toutefois : dans l’immense majorité des cas, cela se passe très bien. Si vous venez pour les vacances, aucune raison de craindre quoi ce soit et je vous invite d’ailleurs à lire les conseils pour passer l’immigration américaine.
Dans tous les cas, vous devrez répondre à des questions. Voici les 5 questions les plus posées, d’après mon expérience personnelle et celle des membres du Forum New York :

1/ Combien de temps restez-vous à New York ?

  • C’est l’une des questions les plus posées par les officiers de l’immigration américaine. L’objectif est de s’assurer que vous ne venez pas vous installer à vie aux États-Unis mais que vous êtes bien un touriste ou un voyageur d’affaires de passage.
  • En cas de doute, notez que l’officier de l’immigration pourra vous demander de lui montrer votre billet d’avion retour. Mais cela reste tout de même très rare.

2/ Que venez-vous faire à New York ?

L’objet de votre séjour à New York est l’autre grande préoccupation des officiers de l’immigration ! Deux cas possibles :

  • Si vous venez en vacances, répondez simplement « vacation » (« vacances » en anglais américain, les Britanniques préfèrent dire « holidays »).
  • Si vous venez dans le cadre de votre travail, répondez « business ». Attention à ne pas reproduire l’erreur de Laurke, sur le Forum New York, qui venait pour son travail et a répondu « for my job ». L’officier de l’immigration a alors cru qu’elle venait pour travailler… La bonne réponse c’est « business » et rien d’autre. 😉 Notez au passage que, si vous répondez « business », l’officier de l’immigration pourra vous demander de voir votre carte de visite.

3/ Connaissez-vous des gens à New York ?

Attention à cette question piège ! Il y a en effet plusieurs cas possibles :

  • Si jamais vous venez à New York pour les vacances et que vous ne connaissez personne, répondez simplement « non » et c’est réglé.
  • Si vous venez pour les vacances mais que vous connaissez des gens sur place, tout dépend alors des relations que vous avez avec ces personnes. S’il s’agit de membres de votre famille, parents, enfants ou cousins, aucune problème : répondez simplement que vous avez de la famille sur place et que vous leur rendez visite quelques jours ou semaines. En revanche, si vous avez simplement des amis, le plus simple est de répondre « non ». Cela évitera d’aller plus loin dans les questions, l’officier de l’immigration pouvant croire que vous venez en fait chercher du travail aux États-Unis auprès de vos amis…
  • Si vous êtes à New York pour votre travail, vous pouvez répondre que vous venez voir des clients et que vous aurez des rendez-vous d’affaires.

4/ Que faites-vous comme travail ?

  • Vous l’aurez compris : la principale préoccupation des officiers de l’immigration américaine c’est de s’assurer que vous ne venez pas aux Etats-Unis pour y chercher illégalement du travail. Il est donc très courant que l’on vous demande ce que vous faites comme travail. Répondez en toute franchise, sachant que l’immigration américaine a évidemment les moyens de vérifier vos réponses…
  • Si vous êtes au chômage, indiquez votre métier et insistez sur le fait que vous suivez une formation ou que vous êtes sur le point de trouver un nouvel employeur en Europe. L’important c’est vraiment que l’officier de l’immigration comprenne que vous ne souhaitez pas rester aux États-Unis illégalement ! Une chose à garder en tête : vous avez tout à fait le droit de visiter les États-Unis en étant au chômage. Ce qui est interdit c’est de rechercher du travail aux États-Unis.

5/ Est-ce la première fois que vous venez à New York ?

  • Cette question a pour but de voir si vous venez souvent ou pas à New York et donc, comme les questions précédentes, de déterminer si vous tentez de venir vivre illégalement aux États-Unis. Là encore, je vous conseille de ne pas mentir, d’autant que vos entrées aux États-Unis sont consignées sur votre passeport et, surtout, dans la base de données de l’immigration américaine. L’officier de l’immigration vous pose la question mais, en fait, il peut largement avoir la réponse sous les yeux 😉
  • Cette question n’a donc en fait comme unique intérêt de voir si vous répondez sincèrement. Dans certains cas, la question est aussi uniquement l’occasion pour l’officier de l’immigration de vous souhaiter un bon séjour à New York 😉

Le bon plan à savoir

Maintenant que vous avez la liste des questions les plus souvent posées, je vous donne mon astuce : même si vous parlez anglais couramment, faites le moins d’efforts possible et conservez un fort accent français ! C’est le meilleur moyen de couper court aux questions. Et, surtout, l’officier de l’immigration sentira tout de suite que vous ne pourrez pas travailler aux États-Unis illégalement. Depuis que j’adopte cette technique, je passe en quelques secondes alors qu’avant il fallait papoter sans fin ! 🙂

Un grand merci aux membres du Forum New York qui m’ont aidé à réaliser cet article et en particulier Phanloga, Patricia, Jrmvir, Totoff21, Pesentik, Emilie01, Laurke, Loicnice, Gasolin et Isabilou.

Avatar
J'ai fondé le blog ©New York en 1999. Objectif : vous aider à préparer au mieux votre voyage à New York ! N'hésitez pas à me contacter par e-mail à l'adresse didier@cnewyork.net. NOUVEAU : découvrez mon guide de 256 pages sur New York paru en mai 2019 : Destination New York.

48 commentaires

  1. bonsoir,

    Merci pour ces précieux conseils !!
    Si on dit qu’on ne connait personne alors qu’on a des amis sur place qui nous logent, ils vont forcement nous demander l’adresse de notre pied à terre. sachant qu’il faut noter sur un doc qu’on nous remet dans l’avion, où nous logerons, comme un hôtel ou l’adresse de la personne qui nous logent. Si c’est le cas comment faire? merci !!

  2. Bonjour si nous sommes logés par des amis que faut il mettre sur le questionnaire de l avion et que doit on dire au passage de l immigration?????, merci

    • Bonjour. Le questionnaire de l’avion n’existe plus 😉 En revanche, il faudra indiquer leur adresse sur l’ESTA. Et si on vous questionne, vous dites la vérité. Vous avez tout à fait le droit d’aller voir des amis 🙂

    • Bonjour Yanis,
      ça se passe très bien ! Comme vous ne comprendrez rien, vous ne pourrez pas répondre aux questions et l’officier vous laissera passer rapidement car il verra d’emblée que vous ne venez pas immigrer illégalement aux USA vu que vous ne parlez pas la langue ! 😉 C’est la meilleure technique.
      Et si jamais il veut vraiment vous poser des questions, alors il fera appel à un passager dans la file pour traduire.
      Le passage de l’immigration ce n’est pas un examen d’anglais et vous avez parfaitement le droit de visiter les Etats-Unis sans parler un seul mot d’anglais ! 🙂

    • C’est une bonne idée mais je doute que cela puisse vraiment être utile. D’abord parce qu’il y a plusieurs formulations possibles pour une seule question. Les agents de l’immigration ne lisent pas une fiche mais vous parle comme ils le veulent. Cela peut aller de « what’s the purpose of your visit » à « what are you here for ? » en passant par «  »what you gonna do in New York City ? » pour exprimer la question sur la raison de votre séjour. Il n’y a pas de formulation unique, loin de là ! Ensuite, le but de cette rubrique est de vous aider à savoir à quoi s’attendre en terme de questions, comme si je vous donnais les sujets qui vont tomber au baccalauréat, mais il ne peut pas s’agir d’un cours de langue 😉

  3. Bonjour,
    merci pour ces précieux conseils. Je voyage avec mes deux filles adulte, dont l’une est légèrement autiste et ne parle pas un mot d’anglais et qui plus est, risque d’être paniquée et d’avoir un comportement d’autiste c’est-à-dire mal à l’aise et qui donc peut être interprété comme des mensonges éventuellement. Puis-je entrer avec elle dans le parloir pour l’aider dans ses réponses ? Je n’ai pas de document prouvant son handicap (elle travaille dans un foyer pour handicapés CAT ) s’ils on un doute, quel document puis je montrer pour preuve qu’elle risque d’être profondément mal à l’aise ? Quand elle va bien, elle communique normalement, mais là, c’est un problème. Merci pour votre aide…. Elle est reconnue handicapée à 50% et j’ai les documents comme quoi elle est reconnue comme handicapée… Mais liront-ils ce document et le comprendront-ils ?

    • Bonjour Marie-Noëlle,
      Aucun problème pour passer avec votre fille devant l’officier de l’immigration. Rassurez-vous : ils ont l’habitude ! Prenez tous les documents que vous avez avec vous mais je doute qu’on vous demande quoi que ce soit. Ce n’est pas la première fois que quelqu’un de légèrement autiste se rend aux Etats-Unis et l’immigration a l’habitude. Donc partez tranquille !

  4. rebonjour,
    Nous partons, mes filles et moi, lundi 9 avril, pour New York.. est-ce que les nouvelles mesures pour avoir les similitudes entre le passeport et ses habits seront déjà en cours? Là on n’aura pas de moustache ni de barbe, mais peut-être que la coiffure ne sera pas la même. Ni même les habits… comment faire dans ce cas ? Nous venons juste pour une semaine…. Et repartons le 16 avril, même aéroport…

  5. Bonjour, mon billet d’hôtel a été réservé pour deux personnes mais sous le nom de mon amie, l’agent risque de me faire des ennuies en sachant que le billet n’est pas sous mon nom et que mon amie me rejoindra quelques jours plus tard à New York ?

    • Bonjour Kevin,
      Aucun souci ! Dites bien que vous venez en vacances : « vacation » ou « holidays » ! 🙂
      Bons préparatifs,
      Didier

  6. Bonjour je souhaite savoir svp si çela est un blocage le faites que je dise que je resterais chez mon amie durant mes 21 jours en Philadelphia par ce que lorsque je lis votre liste des questions vous faites comprendre que cela peut être mal vu ou bien il faudrait que je fasses une réservation d’hôtel merci de votre réponse je voyage mardi 18 septembre

    • Bonjour Meni,
      La question est de savoir qui est cette « amie ». Si c’est une amie en tant que connaissance ou une amie en tant qu’amoureuse… Car les autorités américaines s’intéressent juste à la question de savoir si vous comptez ou non vous installer illégalement aux Etats-Unis. Vous devez donc être en mesure de prouver que vous avez bien l’intention de quitter le territoire américain dans le cadre de votre visa et que vous n’êtes pas en train de vous installer.
      Le fait de faire une réservation d’hôtel n’a aucune importance. L’important c’est l’historique de vos séjours, la durée de vos séjours et ce que vous faites dans la vie.

  7. Bonjour,
    merci pour ces précieux conseils.je suis un marocain resedant permanent a canada et je travaille à Abu Dhabi ma femme est mes enfants vivrent à Montréal j’ai fait renouvèlement de ma carte resedance canadien le mois août mais j ai quitté canada le mois September son carte resedance.est ce que je peux revenir à canada le mois November par les frontière du Niagara Falls sachons que j ai une visa américain valide jusque 2027.est qu’est que je dit à l’officier de l’immigration à l’aéroport de New York pour l’objectif de la visite.

    Merci pour votre temps

    • Bonjour Youness,
      Que vous arriviez par la frontière de Niagara Falls ou par ailleurs, le problème reste entier : vous avez oublié votre carte de résidence canadienne. Il faut voir si quelqu’un peut vous l’envoyer ou si vous avez moyen de demander au consulat canadien à Abu Dhabi de vous le refaire ?
      Le Visa américain ne sert à rien pour entrer au Canada. Le Canada est un autre pays et le Canada ne se préoccupe pas du fait que vous ayez un Visa américain ou de toute autre pays 😉 L’important c’est pourquoi vous voulez entrer au Canada. Il faut vraiment avoir en main votre carte de résidence !! Surtout que votre nom est dans le fichier.
      Pour l’objectif de votre visite à New York, si c’est juste pour tenter de passer discrètement la frontière à Niagara Falls, vous allez avoir des problèmes… Surtout en n’ayant pas votre carte de résidence canadienne. C’est ce problème là qu’il faut résoudre ! Le consulat canadien peut vous aider. Moi je ne peux rien vous dire de mieux. En tout cas, je vous encourage à ne pas mentir aux autorités américaines ou canadiennes et à ne pas tenter de passer la frontière sous un faux prétexte.
      Tenez-moi au courant !
      Didier

  8. Bonjour,
    Nous voyageons avec mon épouse, qui détiens la double nationalité (FR-USA), et mon fils de 5 ans, qui a la nationalité française comme moi. Est il possible selon vous de passer dans la file visiteurs ensemble ou bien doit elle uniquement passer dans la file résidents ?
    Je vous remercie

    • Si la personne ne parle pas anglais, alors l’officier de l’immigration demandera à un passager qui parle français et anglais de venir traduire. Ce n’est pas un problème ! Le passage de l’immigration américaine n’est pas un examen d’anglais 😉

  9. Merci pour tous ces précieux conseils ! Ca permet de dédramatiser ce moment redouté !
    Finalement, ce n’est pas tant l’aspect sécuritaire qui domine mais la traque de l’installation et du travail illégal.

    • Bonjour Jean-Baptiste,
      En fait, l’aspect sécuritaire est principalement traité en amont, via l’ESTA, via le PNR et via les échanges d’information entre les services des différents pays. Un individu recherché ne risque pas de prendre l’avion… Et, effectivement, c’est plus l’immigration illégale qui est au coeur du sujet. Celui qui vient en touriste n’a donc rien à craindre du tout de ces formalités. J’aime d’ailleurs rappeler que le tourisme représente à lui tout seul 10% du PIB des États-Unis : donc les touristes sont accueillis avec joie ! 🙂

  10. Bonjour, je suis actuellement étudiante en France. je suis allée aux USA une semaine fin octobre, j’y retourner pendant les fêtes de fin d’année durant 2 semaines et je vais ensuite faire un stage pendant 3 mois et demi avec un ESTA, de plus mon petit est américain et revivrais donc chez lui pendant mon stage, que me recommandez-vous de faire ou de dire à la douane ?

    • Bonjour Julia,
      ATTENTION : il est interdit de faire un stage aux États-Unis avec un ESTA !! Vous devez avoir un Visa. Le dernier français qui s’est fait attrapé en arrivant avec un ESTA pour faire un stage a été arrêté, gardé à vue et remis dans l’avion suivant pour la France : https://www.cnewyork.net/2018/10/22/formalites-francais-expulse-new-york/
      D’ailleurs, j’ajoute qu’un ESTA permet de rester 3 mois sur le territoire américain pas 3 mois et demi. Et en aucun cas, l’ESTA permet de travailler ou de faire un stage, même bénévolement.
      Contactez au plus vite le consulat des États-Unis pour établir votre Visa.

  11. Bonjour,
    On a réservé un AirBnb pour notre séjour à NY (1 semaine). Avec la loi sur les logements des particuliers, y a-t-il un risque en mettant une adresse de particuliers? Faut-il dire qu’on va chez des amis ou plutôt qu’on ne connait personne?
    Merci pour votre aide!

    • Bonjour Alexia,
      Avant toute chose, une règle absolue : ne jamais mentir à l’officier de l’immigration !!! Si vous commencez à dire que vous allez chez des amis, l’officier de l’immigration va vous demander leur nom, ce qu’ils font dans la vie. Bref, il va facilement vous piéger et le mensonge va être le début des ennuis !
      Pour l’heure, aussi curieux que cela puisse paraître, l’immigration américaine n’empêche pas les personnes qui ont réservé un appartement Airbnb sans respecter la loi d’entrer sur le territoire américain. Le problème de la légalité de la location concerne la ville et l’État de New York. Vous n’aurez donc aucun souci pour entrer sur le territoire américain en disant que vous avez réservé un appartement sur Airbnb.
      En revanche, vous devez savoir que, depuis août 2018, tous les propriétaires doivent se déclarer à la mairie de New York, afin de permettre les vérifications. Si votre propriétaire ne respecte pas les règles décrites ici : https://www.cnewyork.net/2018/08/20/new-york-nouvelle-loi-contre-airbnb/ alors il risque de vous laisser tomber au dernier moment en annulant la réservation.
      On a aussi vu le cas de touristes se faire sortir de leur appartement par la police de New York après dénonciation des voisins.
      Pour voyager l’esprit tranquille aux USA, il faut respecter les lois américains !
      Bons préparatifs,
      Didier

  12. bonjour Didier,
    je viens de lire » le passage à l’ immigration » très intéressant mais je me pose une question, en avril et décembre 1989 et septembre 2000 je suis allée à New York et à ce moment là il fallait un visa et on remplissait le document dans l’ avion donc ont ils tracent de mon passage? car il faut que je dise que je suis déjà venue ou pas…. ne parlant pas anglais ça risque d’ être compliqué pour expliquer; je serais avec ma fille qui pour elle c’ est la première fois.

    MERCI pour votre aide

    • Bonjour James,
      Oui les autorités américaines ont la trace de vos séjours précédents évidemment. Mais, si vous avez pas eu d’histoires avec la police ou l’immigration pendant vos séjours en 1989 et en 2000, cela ne créera aucun problème !
      Ceci dit, si vous avec un souci avec l’anglais sur place, rassurez-vous : ils chercheront un passager pour traduire. Mais le plus probable c’est qu’ils ne vous posent même pas la question.
      Bons préparatifs,
      Didier

  13. Bonjour,

    La 4ème question m’embarrasse : Que faites vous comme travail ?

    La plupart des gens peuvent répondre facilement en un mot.

    Mais moi, je suis un cas particulier :
    Je suis trop vieux pour être étudiant, trop jeune pour être retraité.
    Je n’ai pas de métier et je ne suis pas chômeur non plus !
    En fait, je vis de rentes de placements financiers.

    Quand je suis allé à Montréal, cette question m’a déjà été posée à l’immagration et ma réponse a provoqué une surenchère de questions indiscrètes et malaisantes. Mais c’était à Montréal, donc en français !

    Comment j’explique ça à un agent américain avec mon faible niveau d’anglais ?

    • Bonjour Serge,
      Effectivement, il vaut mieux éviter les cas particuliers avec l’immigration car ils peuvent soit penser que votre activité n’est pas légale, soit que vous cherchez à émigrer étant donné que vous n’avez pas d’attache chez vous.
      La meilleure solution c’est de dire que vous êtes votre propre employeur. Indiquez « consulting » et, si on vous pose des questions, expliquez que vous travaillez dans la « finance » et que vous vous occuper de placements financiers. C’est bien le cas puisque je suppose que vous suivez quand même vos placements…
      Mais il faut éviter de semer le trouble avec des situations pas claires et nettes…
      Bons préparatifs,
      Didier

    • Bonjour Gaetan,
      Non, vous n’en aurez pas le temps. Vous allez devoir répondre immédiatement aux questions et l’officier de l’immigration ne vous donnera pas le temps de farfouiller sur votre téléphone. Si vous ne parlez pas du tout anglais, la meilleure solution c’est d’espérer qu’il demandera un passager pour vous aider dans la file. Cela arrive couramment.
      Mais pas de stress : les officiers de l’immigration américaine ont l’habitude des touristes qui ne parlent pas anglais ! 😉

  14. bonjours doit-on passer devant l’agent de l’immigration avant de prendre les valises? Je doit amener en cadeau une montre mais elle coute 150 £ ES QUE JE DOIT LA METTRE SOUTE OU PAS ? ET JE VOUDRAIS APPORTER du FROMAGE DES PYRENEES es qu’il va passer ou pas? Es qu’il faut le déclarer

    • Bonjour Isabelle,
      Oui, il faut passer l’immigration américaine avant de pouvoir récupérer sa valise. Je vous déconseille fortement de mettre des objets de valeur dans votre valise ! Prenez la montre dans votre bagage à main.
      Pour le fromage des Pyrénées, aucun problème. Mais il faut mieux le placer dans votre bagage de soute. Pas besoin de le déclarer à partir du moment vous apportez une quantité raisonnable pour offrir ou pour votre usage personnel.
      Bons préparatifs,
      Didier

  15. Bonjour
    Je voulais apporter mon témoignage sur notre passage à l’immigration hier.
    J’avais bcp stressé en amont. Le voyage a été épuisant et 4h avant de passer au point de contrôle
    Mais une fois arrivée on a eu le droit à du bienvenu au moins 3 fois quand il a vu nos passeports français.
    Nous étions 4, mon mari et nos 2 enfants de 9 et 13 ans.
    Il nous a demandé pourquoi nous étions venus, si on avait apporter des cadeaux, des bonbons (alors la j’ai pas compris pourquoi), de la viande et combien de temps nous restions ainsi que combien de dollars nous avions avec nous. Et le tout en français!
    J’ai trouvé les agents qui dirigeaient dans les files antipathiques mais pas ceux des contrôles
    Celui d’a Cote arrivait à son dernier couple à contrôler et du coup jonglait avec ces tampons à réussit à les faire tomber et blaguait
    Par contre à CDG On a eu le droit également à des questions avant d’embarquer et c’était moins drôle en France
    Voilà notre expérience
    Faut s’adapter à notre interlocuteur
    Le notre voulait parler français et c’était top
    Merci pour ce super site

  16. Bonsoir Didier,
    Je vais à NYC au mois de juin pendant 1 semaine pour rendre visite à ma petite amie. Elle réalise un stage de 6 mois à Manhattan. J’ai 24 ans et je travaille dans la finance.
    J’ai indiqué sur mon ESTA le lieu de résidence de ma copine.
    Peut-ont m’embêter?
    Merci d’avance pour votre retour.

    • Bonjour,
      Si ta copine a un visa en bonne et due forme, aucun problème 😉 Tu as parfaitement le droit de lui rendre visite, avec un ESTA.

  17. Bonjour,
    Merci pour les infos
    Comment on fait pour répondre aux questions quand on ne parle pas anglais ? Bon je sais on risque de galérer un peu mais c’est ainsi ! Ils ont les questions en français ? lolol

    • Bonjour Christelle,
      Non, c’est tout en anglais. Au pire, l’officier de l’immigration demandera à un passager de venir traduire 😉 Ce n’est pas un souci !
      Bons préparatifs pour New York,
      Didier

  18. Bonjour ,

    Je pars cet été avec ma fille mais sans son père , elle aimerais faire un détour par New York , de quels papiers vais je avoir besoin sachant que son père n’en sera pas présent .
    Merci

    • Bonjour,
      Si votre fille ne porte pas le même nom de famille que vous, alors je vous conseille de prendre le livret de famille avec vous.

  19. Bonjour,
    Je vais passer la frontière Canada Usa pour séjourner dans le Maine le 16 juillet avec mon mari et un couple d’amis. Nous faisons une boucle depuis Montréal en habitant chez des particuliers qui échangent leur maison. Nous allons séjourner chez trois personnes différentes. Que dois-je répondre à la question où habiterez-vous pendant le séjour? Chez des amis?
    Je pense faire la demande d’esta avant de partir sur les conseils de ma première hôte à Montréal qui m’a dit qu’ils avaient dû « abandonner » des amis à la frontière qui n’avaient pas le document…
    merci
    Christiane

Posez votre question ou commentez cet article :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.