J’ai testé pour vous… l’Explorer Pass

Lors de mon voyage à New York en juin 2018, j'ai de nouveau utilisé un Explorer Pass. Et j'ai pu tester son nouveau fonctionnement, avec code-barres. Voici comment ça se passe désormais.

New York Explorer Pass
Mon New York Explorer Pass au musée Madame Tussauds ! (Photo Didier Forray)

Pourquoi choisir l’Explorer Pass ?

  • Comme tous les pass touristiques à New York, l’Explorer Pass vous permet de profiter d’une belle réduction sur l’ensemble de vos visites. Vous pouvez effectuer 3, 4, 5, 7 ou 10 visites au choix dans une liste de près de 80 attractions à New York pour un tarif forfaitaire moins cher que si vous deviez payer chaque visite au prix fort. Parmi les visites possibles : la statue de la Liberté, l’Empire State Building, le Top of the Rock, une foule de musées et bien d’autres lieux. Voir la liste sur la page de réservation du New York Explorer Pass.
  • Dans mon cas, j’ai utilisé l’Explorer Pass pour visiter 3 musées : Madame Tussauds (32 $ au prix normal), Ripley’s Beleive it or not (32 $) et le Spycape Museum (39 $). Les comptes sont vite faits : le total des entrées de ces 3 musées au tarif normal est de 105 $ (environ 90,50 €) alors que l’Explorer Pass 3 activités coûte environ 73 € ! Pour 3 activités, voilà près de 20 € d’économisés.

Comment fonctionne l’Explorer Pass ?

  • Une fois que vous avez acheté votre Explorer Pass sur la page de réservation de l’Explorer Pass, l’utilisation est particulièrement simple : présentez-vous à l’entrée de chaque attraction et présentez le bon d’échange que vous avez reçu par e-mail. La page contient un code-barres et c’est ce code-barres qui est votre pass.
  • Vous pouvez imprimer le bon d’échange ou, comme moi, simplement le présenter sur votre smartphone. Encore une fois, le pass c’est le code-barres ! 🙂 Par rapport à la version précédente de l’Explorer Pass, qui fonctionnait avec un système de carte à puce, j’ai trouvé le nouveau système avec code-barres bien plus pratique car, finalement, le pass est toujours dans le smartphone.
  • Une astuce : pour gagner du temps aux différentes caisses, je gardais le code-barres ouvert dans une fenêtre de mon navigateur Internet sur le smartphone. Ainsi, j’avais toujours le pass sous la main, prêt à l’emploi ! 😉

A savoir concernant l’utilisation de l’Explorer Pass

  • Notez que vous n’avez pas besoin de réserver quoi que ce soit d’autre pour les musées et les monuments : il suffit de vous présenter à l’entrée. Pour les visites guidées, vous devrez en revanche appeler à l’avance le prestataire concerné.
  • Autre chose à savoir : vous n’avez pas besoin de décider vos visites à l’avance. Au moment de l’achat, vous définissez uniquement le total de visites que vous voulez faire et, ensuite, c’est selon votre bon vouloir. Vous pouvez donc complètement changer d’avis et si j’avais voulu remplacer un musée par un autre, c’était possible. Le tout c’est de rester dans la limite du nombre de visites choisies au départ.
  • Le bon d’échange est valable un an et l’Explorer Pass est valable 30 jours à partir de la première validation du code-barres. Pour un séjour touristique à New York, vous avez donc tout le temps pour épuiser votre crédit de visites !
  • Enfin, sachez que l’Explorer Pass offre quelques accès coupe-files. A l’Empire State Building, vous éviterez complètement la caisse pour aller directement à la file des ascenseurs. Au Top of the Rock et à l’Intrepid Museum, vous aurez accès à une file spéciale pass pour accéder à la caisse et montrer votre pass. A la statue de la Liberté, vous pourrez emprunter la file « Reserved » qui mène aux contrôles de sécurité.
Avatar
J'ai fondé le blog ©New York en 1999. Objectif : vous aider à préparer au mieux votre voyage à New York ! N'hésitez pas à me contacter par e-mail à l'adresse didier@cnewyork.net. NOUVEAU : découvrez mon guide de 256 pages sur New York paru en mai 2019 : Destination New York.

Posez votre question ou commentez cet article :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.