Le gendarme à New York, avec Louis de Funès

Dans Le gendarme à New York, la tonitruante brigade de Saint-Tropez part à la conquête de l'Amérique ! Un épisode riche en rebondissements. Et une autre façon de voir New York !

Louis de Funès new york
Louis de Funès à l'assaut de New York ! (Photo DR)

L’histoire du Gendarme à New York

  • Après le succès du Gendarme de Saint-Tropez en 1964, le caractériel maréchal des logis-chef Cruchot incarné par Louis de Funès reprend du service dès l’année suivante ! Le gendarme à New York sort sur les écrans en 1965, toujours sous la houlette du réalisateur Jean Girault.
  • L’histoire ? Fort de sa campagne contre les nudistes l’année précédente, la brigade de Saint-Tropez est invitée à New York pour représenter la France lors du congrès international de la gendarmerie. Le maréchal des logis-chef Cruchot, l’adjudant Gerber (Michel Galabru) et les gendarmes Fougasse (Jean Lefebvre), Merlot (Christian Marin), Berlicot (Michel Modo) et Tricart (Guy Grosso) prennent le large !
  • Le voyage de Saint-Tropez à New York occupe à lui seul une bonne partie du film. Au lieu de prendre l’avion, les gendarmes embarquent en effet à bord du paquebot France. Une autre époque ! Et le début des ennuis pour Cruchot, puisque sa fille Nicole, qui meurt d’envie de voir New York, monte à bord comme passagère clandestine…
  • Lors de sa sortie en salle, Le gendarme à New York a attiré 5,5 millions de spectateurs, soit 2,3 millions de moins que le premier épisode. Le gendarme à New York sera d’ailleurs largement battu par Le gendarme se marie, en 1968. Le film n’en demeure pas moins un régal, avec des scènes cultes dans un New York loin du New York d’aujourd’hui.

New York dans Le gendarme à New York

  • L’arrivée par bateau à New York est l’occasion de vues intéressantes sur la skyline de Manhattan. En cette année 1965, inutile de chercher les tours jumelles du World Trade Center… Leur construction ne débutera qu’en 1970 et elles ont été inaugurées en 1973. En revanche, on distingue le Woolworth Building et le One Chase Manhattan Plaza.
  • Le passage de l’immigration américaine constituait aussi déjà à l’époque un sujet d’inquiétude pour les touristes européens ! Nicole parvient par miracle à poser le pied sur le territoire américain avec l’aide d’un journaliste conquis par l’idée d’écrire un article sur une jeune française qui veut découvrir l’Amérique. Cela reste du cinéma !
  • Dès son arrivée, les gendarmes sont impressionnés par les buildings de Manhattan. La brigade traverse notamment Park Avenue au niveau de la 56th Street, avec l’immeuble de la MetLife en fond. La scène sur Times Square offre également un formidable bond dans le temps ! Au final, Le gendarme à New York constitue un passionnant documentaire sur le New York du milieu des années 60, avec des scènes tournées dans Little Italy, Chinatown, Greenwich Village, Coney Island et le Bronx. Sans oublier la statue de la Liberté et la perspective depuis l’observatoire de l’Empire State Building.
  • Parmi les scènes emblématiques du film, mention spéciale pour la leçon d’anglais prodigué par le maréchal des logis-chef Cruchot… Autre scène mythique : la parodie de West Side Story, alors que Cruchot se fait voler son entrecôte par un gang…
  • Le retour des gendarmes par avion permet un coup d’œil inédit à l’aéroport JFK. Inauguré en 1948, l’aéroport new-yorkais venait tout juste de changer de nom ! L’ancien New York International Airport a effectivement été rebaptisé John F. Kennedy International Airport le .
  • Enfin, si vous voulez voir l’Americana Hotel, l’hôtel où descendent les gendarmes et où se déroule le congrès de la gendarmerie, rendez-vous à l’angle de la 7th Avenue et de la 52nd Street. Depuis, l’hôtel est devenu le Sheraton New York Times Square Hotel.

La bande annonce du Gendarme à New York

L’affiche du film

le gendarme a new york
Louis de Funès en statue de la Liberté ! (Photo DR)
Avatar
J'ai fondé le blog ©New York en 1999. Objectif : vous aider à préparer au mieux votre voyage à New York ! N'hésitez pas à me contacter par e-mail à l'adresse didier@cnewyork.net. NOUVEAU : découvrez mon guide de 256 pages sur New York paru en mai 2019 : Destination New York.

Posez votre question ou commentez cet article :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.