7 infos méconnues sur le marathon de New York

Le marathon de New York est devenu au fil des ans une course mythique et un véritable rendez-vous populaire. Voici 7 infos peu connues sur l'événement !

Marathon de New York : pont de Queensboro
Le passage du marathon entre Queens et Manhattan, sur le pont de Queensboro (photo NYRR).

1/ Le temps moyen est en hausse

  • Le record du marathon de New York est détenu depuis 2011 par le kényan Geoffrey Mutai. Son temps : 2 heure 5 minutes et 6 secondes. Chez les femmes, le record revient depuis 2003 à la kényane Margaret Okayo, en 2 heures, 22 minutes et 31 secondes.
  • Le temps moyen s’élève quant à lui à 4h40, un temps en hausse ces dernières années. Deux facteurs expliquent cette augmentation continue : la progression de la participation et la démocratisation du running.
  • Contrairement à d’autres marathons comme Berlin ou Chicago, le parcours du marathon de New York n’est pas très « roulant ». Si vous participez, sachez que vous aller devoir enchaîner les passage de ponts, les faux plats montants et une arrivée vallonnée dans Central Park.  Inutile d’espérer battre un record !

2/ Plus de 2 millions de spectateurs à New York

  • S’il y a bien une course où vous allez être encouragé, c’est celle-ci ! Le marathon de New York est une véritable fête populaire pour New York.
  • Dès le départ le ton est donné avec les tirs de canon et la chanson « New-York New-York » qui résonne devant le pont Verrazano !
  • Tout au long de la course, l’ambiance est incroyable. Vous vous souviendrez longtemps du bain de foule au kilomètre 26, au moment d’entrer dans Manhattan, juste après le pont de Queensboro, en remontant la 1ère avenue.
Spectateurs au marathon de New York
Le long du parcours du marathon de New York, vous n’aurez jamais de quoi vous ennuyer ! (photo NYRR)

3/ Le marathon de New York fait partie du World Marathon Majors

  • Le marathon de New York fait partie du club des « 6 Majeurs », les World Marathon Majors, avec les marathons de Tokyo, Boston, Chicago, Berlin et Londres.
  • Le principe est simple : les premiers accumulent des points et, à la fin de l’année, les vainqueurs hommes et femmes reçoivent chacun 500 000 dollars.
  • Si vous n’êtes pas premier, rien n’est perdu, vous aurez la chance d’obtenir la très convoitée médaille des 6 marathons majeurs !
La fameuse médaille des 6 marathons majeurs ! (Photo Marco Verch)

4/ Avant 1976, la course se déroulait uniquement dans Central Park

  • Alors que le marathon de New York fêtera sa 50ème édition en 2020, le tracé de la toute première course en 1970 était bien différent et un peu plus ennuyeux. Il fallait alors enchaîner des boucles dans Central Park ! A l’époque, seuls 127 participants ont pris le départ, tous des hommes, et seulement 55 coureurs ont franchi la ligne d’arrivée.
  • Ce n’est qu’en 1976 que le marathon a pris sa forme actuelle, en traversant chaque borough de New York, de Staten Island à Manhattan, en passant par Brooklyn, Queens et le Bronx.

5/ Un marathon international et féminin

  • Depuis quelques années, le marathon de New York dépasse les 50 000 participants, ce qui en fait la plus grande course au monde. Beaucoup de coureurs sont étrangers. Une info étonnante : la France est le 2ème pays étranger le plus représenté, juste derrière l’Italie !
  • Alors qu’il n’y avait aucune femme lors des premières éditions, les choses ont bien changé : le marathon de New York est aujourd’hui l’une des courses les plus féminisées au monde avec près de 42% de participantes ! A titre de comparaison, le marathon de Paris accueille seulement 25% de femmes…
Coureurs au marathon de New York
Dans les premiers kilomètres, tout le monde sourit encore ! (photo NYRR)

6/ Votre nom dans le New York Times

  • Si vous passez la ligne d’arrivée du marathon de New York, n’oubliez pas d’acheter le New York Times le lendemain matin ! Vous aurez la fierté de voir votre nom et votre chrono dans l’encart spécial consacré à la course. Un superbe souvenir !
Edition spéciale marathon du New York Times
Pensez à acheter le New York Times le lendemain de votre course ! (Photo Jean-Baptiste)

7/ Seulement 15% de chance d’obtenir sa place par tirage au sort

  • Vous ne participez pas à l’édition 2019 du marathon de New York mais vous êtes tenté(e) par la prochaine édition ? Attention car ce n’est pas si simple… Victime de son succès, le marathon de New York a mis en place un système de loterie. L’inscription est gratuite et se déroule pendant un mois à la mi-janvier. Les résultats sont rendus public en mars.
  • En 2018, il y a eu 105 184 participants et seulement 15 640 gagnants. Si vous êtes sélectionné, il vous restera à payer votre dossard, et ce n’est pas donné : comptez 358 dollars pour la course de toute une vie !
  • Si vous n’êtes pas sélectionné par le tirage au sort, tout n’est pas perdu car il y a d’autres possibilités. Suivez notre guide pour participer au marathon de New York.
Jean-Baptiste
Passionné de New York et de son marathon auquel j'ai participé en 2015, éternel grand voyageur, technophile dans l'âme et télépilote de drone.

1 commentaire

  1. L autre info méconnue c est Qu en allant au NYRR vous pouvez taper votre nom et vous y trouverez votre résultat sur l écran du magasin!

Posez votre question ou commentez cet article :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.