5 raisons d’acheter un pass pour visiter New York

8

Le principal bon plan à New York c'est de visiter la ville avec son pass en poche. Voici les 5 raisons de ne pas partir sans !

Les 4 pass qui existent à New York. (Photo Didier Forray)

1/ Les pass offrent de belles économies

Une fois à New York, vous allez forcément vouloir visiter les principaux lieux, musées et monuments, à commencer par la statue de la Liberté, l’Empire State building, l’observatoire du Top of the Rock ou le Metropolitan Museum of Art. Oui mais voilà : pour visiter ces hauts lieux new-yorkais, il va falloir payer chaque entrée. C’est là qu’interviennent les pass : plutôt que de devoir payer chaque entrée au prix normal, le prix fort, les pass vous offrent un forfait à prix réduit sur l’ensemble de vos visites.

Un carnet New York City Pass.
Un carnet New York City Pass.

Exemple avec le New York CityPass, le pass le plus vendu. Ce pass coûte 105 € par personne. Un prix qui comprend l’entrée à 6 endroits incontournables de New York : la statue de la Liberté, l’Empire State Building, l’observatoire du Top of the Rock (ou le musée Guggenheim), le musée d’histoire naturelle, le Metropolitan Museum of Art et le musée du 11 septembre (ou l’Intrepid Sea, Air & Space Museum). Faisons les calculs : au prix normal, le total de ces 6 visites vous coûterait 153 $ (18 $ + 32 $ + 32 $ + 25 $ + 22 $ + 24 $), soit environ 126 euros… Le New York CityPass vous fait donc économiser un peu plus de 20 € ! Si vous êtes deux, cela fait déjà 40 € d’économisés !
Et le principe est le même avec les autres pass new-yorkais : le New York Pass, l’Explorer Pass et le Go Select Pass. Pour connaître les différences entre chacun des pass, rendez-vous sur cette page dédiée aux pass de New York.

2/ Vous bénéficiez d’accès coupe-file

city pass coupe file
L’entrée réservée au City Pass et au New York Pass au musée du 11 septembre. (Photo Didier Forray)

Autre gros avantage du New York City Pass et du New York Pass : l’entrée à certains monument est dite « coupe-file », c’est à dire que vous ne ferez pas la queue. Et c’est évidemment un bon moyen de gagner du temps sur place.
C’est notamment le cas à l’embarquement pour la statue de la Liberté : les porteurs de pass peuvent emprunter une file différente et moins longue que la file générale pour les visiteurs sans pass. Même chose au musée du 11 septembre, où vous profiterez là aussi d’un accès réservé aux porteurs de pass.

3/ Il existe un pass adapté à chacun

Comme je vous le disais un peu plus haut, le pass le plus vendu est le New York City Pass, avec ses 6 visites pour 106,29 €. Mais si vous avez déjà fait ces 6 visites lors d’un précédent séjour à New York ou que vous voulez faire plus que ces 6 visites, il existe d’autres pass pour vous.

  • Le New York Pass, à ne pas confondre avec le New York City Pass, vous permet de choisir entre plus de 80 excursions et lieux différents en choisissant la durée de validité du pass, entre 1 et 10 jours.
  • L’Explorer Pass propose un principe inverse : cette fois le pass est valable toute la durée de votre séjour et c’est vous qui choisissez le nombre de visites que vous voulez faire. Vous pouvez ainsi choisir 3, 4, 5, 7 ou 10 visites parmi plus de 50 propositions.
  • Enfin, pour ceux qui veulent un pass complètement à la carte, il reste la solution du Go Select Pass : cette fois, vous choisissez toutes les activités que vous souhaitez parmi 69 attractions et, selon le nombre choisi, vous bénéficierez d’une réduction allant de 15% à 25% du total.

4/ Vous évitez les frais de change

Si vous achetez vos entrées pour les monuments et musées sur place, vous devrez évidemment les régler en dollars. Il faut donc prévoir de changer vos euros et donc de perdre forcément de l’argent à cause du taux de change. Sans compter la commission qui peut être pratiquée par votre banque. Avec les pass, oubliez les frais de change : les pass sont disponibles en euros et vous pouvez les acheter directement avec votre carte bancaire Visa ou Mastercard, comme n’importe quel autre achat en euros. Pratique ! Et surtout tout ce que vous achèterez en euros avant votre départ, ce seront autant de dollars que vous n’aurez pas besoin d’acheter ! Et donc autant de frais de change en moins.
Avec un pass, vous n’aurez pas besoin de prévoir des dollars pour régler les visites comprises dans le pass, puisque cela aura déjà été payé à l’avance, en euros et sans frais de change.

5/ Vous bénéficiez d’une assurance

Enfin, comme vous le savez, je vous propose dans la rubrique Excursions à New York, un très large choix de visites et d’excursions à faire à New York mais aussi les 5 pass new-yorkais :

L’achat se fait en quelques clics, en français et, évidemment, de façon totalement sécurisée.
Ce site existant depuis 1999, j’ai établi au fil du temps des relations très privilégiées avec les fournisseurs des différents pass et visites et, en cas d’oubli de vos vouchers, j’ai la possibilité d’intervenir et de vous aider. Cela s’est déjà produit plusieurs fois par le passé !
Pour toute question, vous pouvez d’ailleurs m’envoyer un mail à : site@cnewyork.net. Bons préparatifs et n’hésitez pas si vous avez des questions sur les pass en particulier et New York en général ! 🙂

J'ai fondé le blog ©New York en 1999. Objectif : vous aider à préparer au mieux votre voyage à New York ! N'hésitez pas à me contacter par e-mail à l'adresse didier@cnewyork.net. NOUVEAU : découvrez mon guide de 250 pages sur New York paru en novembre 2017 : Destination New York.

8 commentaires

    • Bonjour. Non, vous ne pouvez visiter le même musée ou la même attraction qu’une seule fois. Dans le cas du Top of the Rock et de l’Empire State Building, vous pouvez revenir le soir mais il faut payer un supplément au moment de votre première entrée et bien demander la deuxième entrée.

  1. Est ce que le CityPASS permet de monter au 102ème étage de l’Empire ou bien c’est une version « low cost » et on reste au 86ème ?
    Est ce que le pass permet un coupe file pour l’ESB et le Top of the Rock ?
    Merci !

    • Le City Pass, comme tous les pass, donne accès à l’observatoire principal qui est au 86ème étage. Il n’y a rien de « low cost » 😉 L’observatoire du 86ème étage est ouvert et il offre une vue fantastique ! 🙂 L’observatoire du 102ème étage est fermé et n’apporte pas grand chose de plus : vous pourrez l’ajouter en option, en présentant votre City Pass.
      Le City Pass permet d’éviter la première queue aux caisses, puisque les porteurs de pass ont accès à une file dédiée 😉

  2. Bonjour didier , ma copine et moi partons 18 jours à new york et hésitons sur le pass à choisir. Le new york pass avait attiré notre attention en 1er lieu mais je viens de voir le Sightseeing Pass qui m’a laire intéressant car on a accès au big bus 4 journées.
    Ais je raison ?
    Merci

Posez votre question ou commentez cet article :