Handicap : New York est-elle une ville accessible en fauteuil roulant ?

Le fait d'être en fauteuil roulant n'est pas un frein pour partir à New York ! La Big Apple se révèle une ville accessible pour les personnes handicapées.

fauteuil roulant new york
New York est une ville qui se montre sensible vis à vis des handicapés. (Photo Didier Forray)

Avant toute chose, je tiens à préciser que j’ai écrit cet article sur les conseils de plusieurs personnes en fauteuil roulant, à commencer par Manue qui m’a fait un rapport complet de son voyage. Un grand merci à tous pour votre aide car cela permet de partager votre expérience !

Métro : l’accessibilité dépend des stations

  • Le métro de New York a encore du chemin à parcourir en matière d’accessibilité. Toutes les stations ne sont pas encore équipées d’ascenseurs et vous devez donc vous référez au plan du métro pour vérifier si vous pourrez ou non accéder aux quais. Sur le plan, il vous suffit de repérer le pictogramme bleu représentant un fauteuil roulant.
  • La MTA, la régie des transports de New York, travaille toutefois à améliorer l’accessibilité pour les personnes handicapées. Les principales stations de Manhattan sont désormais équipées d’ascenseurs, notamment Grand Central, Times Square, Hudson Yards, World Trade Center, South Ferry ou encore Union Square.
  • Attention toutefois : ce n’est pas parce que les quais sont accessibles qu’il est facile de monter à bord du métro. Manue me signale ainsi qu’elle n’a pas pu prendre le métro à cause d’une marche de 10 cm entre le quai et le wagon. « Quand tu ne sais pas parler anglais, tu ne sais pas s’ils ont une rampe pour y accéder », précise-t-elle. La solution consiste à attendre au milieu du quai, pour que le conducteur de la rame puisse vous voir (le terme de « conducteur » fait référence au préposé qui surveille le bon déroulement des opérations en station et non le chauffeur). Il pourra alors vous aider à monter si besoin.
tourniquet metro new york
Pour éviter les tourniquets, utilisez les portes automatiques sur les côtés. (Photo Didier Forray)

Bus : un moyen de transport accessible mais lent

  • Un bon point pour la Big Apple : tous les bus de New York sont équipés de rampes amovibles pour permettre l’accès aux personnes en fauteuil roulant. Pendant votre séjour, vous verrez d’ailleurs que le chauffeur descend régulièrement pour aider une personne handicapée à monter ou descendre.
  • Seul inconvénient du bus à New York : les trajets peuvent être très longs, à cause du trafic. Je vous recommande donc de prendre le bus pour des distances courtes, notamment pour traverser Manhattan dans sa largeur.
bus new york
Les bus de New York sont tous accessibles aux handicapés. (Photo Didier Forray)

Taxi : repérez les taxis adaptés aux handicapés

  • Si vous souhaitez vous déplacer rapidement dans New York, la solution la plus efficace consiste à prendre le taxi. C’est évidemment plus cher que le métro et le bus mais c’est un moyen de transport bien plus pratique quand on est en fauteuil roulant. Le taxi vous prend et vous dépose là où vous le souhaitez.
  • Attention toutefois : tous les taxis de New York ne sont pas adaptés aux handicapés et seuls les modèles récents sont équipés, en particulier tous les vans Nissan. Pour savoir si le taxi est accessible aux handicapés, repérez le logo sur le capot du véhicule. Voir l’exemple avec la photo ci-dessous.
taxi new york
Repérez le logo sur le capot des taxis. (Photo Didier Forray)

Hôtels : demandez une chambre accessible

  • Les hôtels de New York se sont tous conformés à la loi en matière d’accessibilité des personnes handicapés, l’Americans for Disabilities Act, adoptée en 1990. Vous n’aurez donc aucun problème pour trouver rampes et ascenseurs.
  • La plupart des hôtels disposent également d’un nombre plus ou moins important de chambres spécialement adaptées aux handicapés. Les portes sont plus larges pour passer facilement avec un fauteuil roulant et les salles de bains sont adaptées. Pour obtenir une chambre adaptée, veillez à bien prévenir l’hôtel à l’avance ! En anglais, vous devez demander une Accessible guestrooms.
beacon hotel
L’hôtel Beacon dispose de plusieurs chambres adaptées aux handicapés.

Musées et monuments : aucun problème d’accessibilité

handicap statue liberte
La rampe réservée aux handicapés au musée de la statue de la Liberté. (Photo Didier Forray)

Dans la rue : déplacez-vous avec prudence

  • Les trottoirs de New York apparaissent bien plus adaptés aux fauteuils roulants que ceux de nombre de villes en Europe. A chaque coin de rue, vous constaterez effectivement que le trottoir s’achève par une mini-rampe qui permet de traverser facilement rue et avenue. « Les trottoirs sont beaucoup mieux accessibles qu’en France », insiste Manue.
  • Voici toutefois deux réserves émises par des personnes handicapées que j’ai pu interroger. Vous devez d’abord faire très attention aux piétons et toujours circuler sur la droite du trottoir. Les New-Yorkais ont effectivement la fâcheuse tendance à marcher vite et vous devez donc prendre garde aux collisions, notamment dans les lieux très fréquentés comme Times Square ou le pont de Brooklyn. Autre mise en garde : soyez prudent lorsqu’il pleut. Les rampes au bout des trottoirs se transforment en grosses flaques d’eau et cela peut devenir un peu plus sportif.
trottoir fauteuil roulant
Tous les trottoirs de New York sont adaptés. (Photo Didier Forray)

Et l’accueil des New-Yorkais ?

  • De façon générale, les New-Yorkais se montrent toujours serviables vis à vis des personnes handicapées. En cas de souci, n’hésitez pas à solliciter les personnes qui vous entourent.
  • Une petite astuce donnée par Manue : n’ayez pas peur d’engager la conversation ! « Comme j’ai un fauteuil roulant pas comme les autres, les New-Yorkais m’abordaient », raconte Manue.
  • Et si vous rentrez de New York, partagez vous aussi votre expérience en déposant un commentaire ci-dessous. Cela aidera les futurs voyageurs. Merci pour vos retours !
panneau fauteuil roulant
Un panneau accueillant à l’entrée d’un restaurant. (Photo Didier Forray)
Avatar
J'ai fondé le blog ©New York en 1999. Objectif : vous aider à préparer au mieux votre voyage à New York ! N'hésitez pas à me contacter par e-mail à l'adresse didier@cnewyork.net. NOUVEAU : découvrez mon guide de 256 pages sur New York paru en mai 2019 : Destination New York.

1 commentaire

  1. Très sensibilisée en raison de mon métier par le handicap, je confirme que les new-yorkais sont particulièrement bienveillants vis à vis des personnes à mobilité réduite. J’ai assisté de très nombreuses fois à l’installation d’un fauteuil roulant par le chauffeur d’un bus parfois pour faire la distance d’un ou deux arrêts. Malgré le temps passé à l’installation, personne ne se permet la moindre remarque et les chauffeurs sont à chaque fois très courtois.

Posez votre question ou commentez cet article :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.